Politique

Municipales : 8.400 candidats en Touraine

Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine vendredi 7 mars 2014 à 11:12

Les élections municipales se déroulent les 23 et 30 mars.
Les élections municipales se déroulent les 23 et 30 mars. © Maxppp

Depuis hier soir 18h, toutes les listes pour les élections municipales ont été enregistrées en préfecture. Une satisfaction : en Touraine, il y aura un moins une liste dans chacune des 277 communes d'Indre-et-Loire, soit au total près de 8.400 candidats. Dans certaines grandes villes on connaîtra le nom du maire dès le premier tour, le 23 mars.

A Loches, le successeur de Jean-Jacques Descamps sera connu dès le 23 mars. Sur les quatre listes qui étaient sur la ligne de départ, il n'en reste plus que deux dans les starting-blocks, celle du socialiste Jean-Marie Beffara et celle de l'UMP Marc Angenault.

Ensuite ce ne sont que des confirmations : il y aura quatre listes à Amboise, comme à Chinon, à Fondettes, à Joué-les-Tours, à Saint-Pierre-des-Corps, et à Saint-Avertin.

Trois listes à Montlouis-sur-Loire dont une qui a été déposée seulement ce jeudi après-midi. Trois aussi à Chambray-les-Tours et à Chateau-Renault.A Tours, on compte sept listes, celles du maire sortant socialiste, de l'UMP, du FN, d'Europe écologie-les Verts, de Lutte ouvrière, du Parti ouvrier indépendant, et du Parti de gauche allié au NPA.

Une seule liste dans 30 communes

ll y aura une seule liste dans 30 communes. Comme à Richelieu avec et Chateau-La-Vallière où seuls les maires sortants Hervé Novelli et Patrice Berthelemot présentent des candidats. Une seule liste aussi à Lignières-de-Touraine, l'Ile-Bouchard, Notre-Dame-d'Oé, Savonnières et Larçay.

Le FN absent dans plusieurs villes

Enfin le FN, qui voulait être présent dans une dizaine de villes d'Indre-et-Loire, a dû revoir ses ambitions à la baisse. Il n'a pas trouvé assez de candidats à La Riche, Amboise, Ballan-Miré ni à Azay-le-Rideau. À Tours en revanche, le FN sera présent avec Gilles Godefroy ainsi qu'à Joué-les-Tours avec Véronique Péan, la secrétaire départementale du parti.