Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Ahetze : le faux village dortoir

-
Par , France Bleu Pays Basque

A l'occasion des élections municipales, France Bleu Pays Basque vous propose un tour d'horizon des communes. Aujourd'hui étape à Ahetze, commune dans la première ceinture de la côte, aux portes de l'océan, dont la démographie explose.

Désormais ce sont 2200 habitants qui vivent à Ahetze selon les derniers chiffres de l'INSEE
Désormais ce sont 2200 habitants qui vivent à Ahetze selon les derniers chiffres de l'INSEE © Radio France - Anthony Michel

En 2007, il n'y avait que 1500 habitants à Ahetze, le constat 10 ans plus tard est surprenant: il y a désormais 2200 Aheztar selon les derniers chiffres de l'INSEE.

Dans cette commune limitrophe de Bidart, la démographie a donc explosé, notamment du fait de l'augmentation du prix du foncier de toutes les communes côtières, mais pas seulement, le petit village est devenu très attractif par sa seule identité.

Peu d'emplois mais de la vie associative

Le centre bourg a été complètement rénové, l'église du village elle se refait actuellement une beauté. Pendant la journée, l'ambiance est très calme, de nombreux habitants vivent ici mais travaillent sur la côte. Pour autant, les habitants que l'on a rencontré refusent de parler de village dortoir. "Il y a une vie associative très importante", explique Carole une Aheztar. "On peut faire du sport, de la musique, il y a une AMAP, et les enfants peuvent jouer dans le city stade".

Les enfants profitent du city stade pour faire du sport après l'école et les week-ends - Radio France
Les enfants profitent du city stade pour faire du sport après l'école et les week-ends © Radio France - Anthony Michel

Par ailleurs à Ahetze, il y a aussi plusieurs services: une épicerie, une coiffeuse, une pizzeria, des médecins, et kinésithérapeutes. Pourtant, tout n'est pas rose pour tout le monde. Le boulanger Robert Jacob a jeté l'éponge et fermé son commerce l'année dernière après 10 ans d'activité. "Je n'avais pas assez de client pour continuer, je ne gagnais pas suffisamment pour embaucher quelqu'un, j'ai préféré arrêté plutôt que faire 15h de travail par jour pour un SMIC".

Les enjeux

L'un des enjeux de la commune c'est donc sa démographie. Avec ses 2200 habitants actuels, le PLU voté l'année dernière prévoit un passage à 2700 d'ici 2027, et pour accompagner cette augmentation, et limiter l'explosion démographique, il prévoit notamment de réduire l'urbanisation. 60 hectares constructibles ont ainsi été transformés en agricoles ou naturels.

Plusieurs habitants relèvent aussi la difficulté à circuler à pied dans certains endroits du village, notamment par manque de trottoir le long des départementales, quand d'autres aimeraient davantage de bus pour se passer de leur voiture pour rejoindre la côte. Actuellement, une seule ligne passe par Ahetze,  entre Biarritz la Négresse et Saint Jean de Luz

L'église du village est encore en travaux alors que la place est terminée - Radio France
L'église du village est encore en travaux alors que la place est terminée © Radio France - Anthony Michel

Deux candidats en lice à Ahetze

Santiago Capendeguy (à gauche) et Philippe Elissalde (à droite) - Radio France
Santiago Capendeguy (à gauche) et Philippe Elissalde (à droite) © Radio France - Iban Etxezahareta

Philippe Elissalde, maire sortant, de la liste "Ahetze continuons ensemble Segi elgarrekin"

Santiago Capendeguy de la liste "Ahetzen"

LE DEBAT ENTRE LES DEUX CANDIDATS

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu