Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Aix-Les-Bains : Christian Derenty jette l'éponge

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Le candidat soutenu par Debout La France dans les élections municipales annonce qu'il ne parvient pas à boucler sa liste "Unis pour Aix-les-Bains". Il lui manque six noms, uniquement des femmes.

Christian Derenty n'ira pas au premier tour le 15 mars 2020
Christian Derenty n'ira pas au premier tour le 15 mars 2020 - page Facebook "Unis pour Aix les Bains"

Christian Derenty ne participera pas au premier tour de l'élection municipale d'Aix-les-Bains en Savoie le 15 mars prochain. Le candidat soutenu par Debout la France annonce qu'il abandonne, car il ne parviendra pas à boucler sa liste de 35 noms, qui doit être déposée en préfecture avant jeudi soir 27 février. Il manque précisément six noms de candidates. Dans la commune de près de 30.000 habitants, il faut proposer une liste paritaire. 

"On arrête la course, il nous manque six femmes"—Christian Derenty

"Tous les adhérents viennent de la société civile et c'est beaucoup plus difficile à mobiliser que quand on est soutenu par d'autres associations", explique Christian Derenty.

Le candidat tête de la liste "Unis pour Aix-les-Bains" a d'ailleurs "refusé" le soutien déclaré du Rassemblement National ces derniers jours, ce qui lui peut-être coûté sa place dans cette élection car cette décision a fait des vagues au sein de ses soutiens et le parti politique aurait peut-être pu lui trouver les six noms manquants. 

Mais c'est sans regret pour Christian Derenty. Le retraité de la fonction publique assume cette décision : "On a fait cette liste avec une certaine éthique, on était pas près à tout pour finir cette liste (...) c'était pas nos idées, il n'y a aucun regret". 

En tant que tête de liste, Christian Derenty n'appelle pas à voter pour un candidat en particulier. Il a à titre personnel des affinités avec certaines lignes du programme de Renaud Beretti mais espère aussi que ses propositions soient reprises par d'autres candidats.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu