Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Albertville : quatre listes candidates

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Les quatre listes candidates aux élections municipales à Albertville sont menées par des personnalités de la scène politique locale qui découvrent la campagne électorale en tant que leader.

Quatre listes candidates pour la mairie d'Albertville
Quatre listes candidates pour la mairie d'Albertville © Radio France - Damien Triomphe

"Faire un beau futur pour Albertville", Frédéric Burnier Framboret (maire sortant)

C'est la première vraie campagne électorale du maire sortant, Frédéric Burnier Framboret, qui ne devait pas être maire : passé de troisième à premier adjoint après la démission de Vincent Rolland, puis sur le fauteuil de maire après le départ de Martine Berthet aux sénatoriales. "Effectivement cette campagne en tant que tête de liste, c'est une découverte pour moi. Je préfère la fonction de maire à celle de candidat" avoue Frédéric Burnier Framboret. Il dit également assumer l'entièreté du bilan, et notamment les chantiers de la place de la cité de Conflans, de la rue de la République et de la chaufferie bois. "En tant qu'adjoint au développement durable, j'en étais à l'origine" précise-t-il.

"Ravivons la flamme", Esman Ergul

Esman Ergul a fait partie de l'équipe municipale actuelle, avant de s'en désolidariser en 2018, parce qu'il ne s'y "retrouvait plus", mais aussi "par conviction, pour représenter La République en Marche au sein du conseil". Il estime que la ville manque d'attractivité, que rien n'a été fait dans ce sens depuis les Jeux Olympiques. Lui retient ses coups contre le bilan du maire. "Il n'y a pas beaucoup de différences entre les candidats, que ce soit le maire sortant, la liste de rassemblement de gauche ou la nôtre, sur les problématiques de notre ville. Après ce qui va nous différencier c'est peut-être la méthode et la gestion, l'organisation". LREM soutient sa liste. 

"Albertville autrement", Laurent Graziano

Laurent Graziano a rassemblé derrière sa candidature la gauche locale, EELV, le PS, le PC et une partie de la France Insoumise. Il est élu de l'opposition au conseil municipal. Et veut un changement de méthode radicale, notamment : "la participation citoyenne. Il y a eu des projets qui ont été faits sans associer les citoyens, aucunement. Nous on a commencé avant, en associant la population à la construction du programme lors de réunions citoyennes, ce qui n'a pas été fait par d'autres listes. Et on a vraiment la volonté de continuer à le faire par la suite".

"Les Citoyens, on est là", Pierre Biguet

Une liste citoyenne est menée par Pierre Biguet, personnalité du mouvement savoisien, conseiller municipal à Albertville il y a 30 ans. La liste se revendique apolitique, certains de ses candidats sont gilets jaunes, et est portée plutôt par un binôme que par la seule tête de liste : Pierre Biguet et Jean-Philippe Reuter. Son objectif : un changement de gouvernance, comme l'explique Jean-Philippe Reuter, pour "remettre à plat la démocratie locale", et "redonner à la population le contrôle, avec le Réferendum d'initiative citoyenne".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu