Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Albi : une candidate LREM investie contre la maire pro-Macron

-
Par , France Bleu Occitanie

Via un tweet évocateur, Muriel Roques-Étienne annonce sa candidature aux prochaines municipales à Albi, sous l'étiquette LREM. La maire actuelle, Stéphanie Guiraud-Chaumeil, avait pourtant lancé des signaux en direction du parti présidentiel.

Muriel Roques-Etienne brigue la mairie d'Albi
Muriel Roques-Etienne brigue la mairie d'Albi © AFP - PHILIPPE ROY / AURIMAGES

Albi, France

C'est par un tweet publié jeudi matin que Muriel Roques-Étienne, élue au conseil municipal d'Albi et vice-présidente à la communauté d'agglomération de l'Albigeois, a annoncé officieusement sa candidature pour les prochaines élections municipales. 

Jean Terlier, député LREM du Tarn l'a, comme d'autres, félicitée.

L'élue d'opposition présentera officiellement sa candidature vendredi 25 octobre. La maire actuelle d'Albi, Stéphanie Guiraud-Chaumeil, avait pourtant tendu la main à LREM ces derniers temps, notamment en signant une tribune de soutien à la politique gouvernementale. Contactée, la mairie d'Albi ne fait "aucun commentaire".

Raphaël Bernardin, maire LREM de St-Sulpice-la-Pointe et président du comité départemental d'investiture, s'en explique : "Une équipe municipale ce n'est pas qu'une addition d'étiquettes politiques et c'est peut-être ce qui existe aujourd'hui dans l'équipe actuelle. Certaines personnes, dans l'entourage de Stéphanie Guiraud-Chaumeil, ont une vision dogmatique surtout à l'encontre du gouvernement. Ça a penché dans la balance de la commission nationale d'investiture. Muriel Roques-Étienne propose plus largement un grand rassemblement progressiste, au-delà de l'étiquette LREM, fait de compétences plus que d'étiquette politique. C'est sûrement ce qui a fait la différence."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu