Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Amiens : "La République En Marche n'a eu aucun contact avec Brigitte Fouré"

lundi 1 octobre 2018 à 8:54 Par Claudia Calmel, France Bleu Picardie

C'est ce que soutient Bruno Bienaimé, le référent de la République en Marche dans la Somme, contrairement à ce qu'affirme le directeur de cabinet de l'actuel maire d'Amiens.

Bruno Bienaimé, le référent départemental de La République En Marche dans la Somme
Bruno Bienaimé, le référent départemental de La République En Marche dans la Somme © Radio France - Claudia Calmel

Amiens, France

La course aux municipales semble être lancée à Amiens. Brigitte Fouré, l'actuelle maire de la ville annonce qu’elle sera candidate à sa propre succession en 2020. Et son directeur de cabinet affirme que des tractations sont en cours avec La République En Marche pour une liste commune. 

Pas de contact avec l'actuelle municipalité

Bruno Bienaimé, le référent départemental du mouvement présidentiel dans la Somme dément formellement : "La République En Marche n'a eu aucun contact avec Brigitte Fouré, ni avec son directeur de cabinet, que ce soit à l'échelle locale ou à l'échelle nationale. _Nous nous poserons peut-être la question de la compatibilité plus tard__, mais ce n'est vraiment pas d'actualité."  _Le référent départemental dit vouloir présenter une liste propre à Amiens, comme dans un maximum ce communes dans la Somme. 

Les européennes en ligne de mire

Les européennes de l'an prochain seront l'autre grand chantier du mouvement. Bruno Bienaimé, qui est en place depuis cet été, a décidé de revoir toute l’organisation de la structure avec un réseau d’animateurs locaux et de délégués territoriaux pour quadriller le territoire. Une réorganisation nécessaire pour ce mouvement bâti à la hâte au moment de la présidentielle de 2017 et qui manque encore de racines et d'ancrage locaux dans la Somme.

L'interview complète de Bruno Bienaimé, le référent départemental  de la République en Marche dans la Somme est à réécouter ici.