Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Amiens : ce qu'il faut retenir du débat entre les trois candidats

Ce mardi 23 juin, à 5 jours du second tour des élections municipales, France Bleu Picardie a organisé un débat d'entre deux tours avec Brigitte Fouré, Julien Pradat et Renaud Deschamps, qualifiés pour le deuxième tour des municipales à Amiens

Brigitte Fouré, Julien Pradat ( au centre ) et Renaud Deschamps candidats du 2ème tour des élections municipales à Amiens
Brigitte Fouré, Julien Pradat ( au centre ) et Renaud Deschamps candidats du 2ème tour des élections municipales à Amiens - Valérie Massip

Les trois têtes de listes candidates au second tour des élections municipales 2020 à Amiens ont débattu  ce mardi matin sur France Bleu Picardie  en direct.

Autour de la table 

  • Brigitte Fouré (UDI), 64 ans tête de liste "Amiens ensemble" maire sortante en binôme avec Alain Gest (LR), 69 ans et avec le soutien de La République en Marche, arrivée en tête du premier tour des élections municipales avec 29,89% des voix.
  • Julien Pradat, 45 ans tête de liste "Amiens c'est l'tien", et qui brigue la présidence d'Amiens Métropole avec son binôme Evelyne Becker, ancienne déléguée syndicale chez Goodyear Amiens arrivé en deuxième position avec 25,5%
  • Renaud Deschamps, 40 ans tête de liste "Amiens au cœur" adjoint au commerce de 2014 à 2019 arrivé en troisième position avec 11,06% des voix.

Les 3 candidats ont été interrogés sur la crise sanitaire, la sécurité, les déplacements. Voici leurs principales déclarations.

"Les candidats ont-ils adapté leur programme à la crise sanitaire ? "

Brigitte Fouré : "La priorité c'est l'emploi, retrouver le chemin du travail pour les amiénois ( la ville et la métropole ont débloqué  20 millions d'euros pour les TPE , très petites entreprises, supprimé des taxes pour les restaurateurs et hôtelliers et allégé des loyers ) , et puis évidemment aussi  la santé, comment protéger par anticipation si on se retrouve à un moment donné devant une nouvelle crise" 

Julien Pradat : " Produire, transformer à Amiens c'est important , nous avons un plan d'urgence qui va agir aussi sur le social  de 10 à 15 millions d'euros ...Nous allons multiplier par 3 le budget du CCAS ( centre communal d'action social ) pour l'aide d'urgence...On a vu des gens qui avait du mal à se nourrir quand la cantine était fermée "

Renaud Deschamps  : "La seule chose que j'ai changé dans mon programme , c'est l'édito... j'ai l'impression que c'est à qui des 2 distribuera le plus  d'argent...Quand on est chef d'entreprise,  commerçant, on met toute son énergie, toute sa fougue  à créer des emplois, on est pas là à quémander...Ce qu'ils attendent, c'est un accompagnement, un vrai service développement économique fort ! "

"Rodéos sauvages, matchs de football clandestins pendant le confinement, incivilités, quelles mesures ? "

Renaud Deschamps  : " Je veux professionnaliser la police municipale , je veux accentuer leur présence dans tous les secteurs de la ville et spécifiquement sur les secteurs en tension...aujourd'hui ils sont plutôt dans les bureaux ...je veux qu'ils aillent à la rencontre des habitants...on va restructurer la police municipale, on va créer 3 brigades "

Brigitte Fouré : " Plus de caméras...plus de présence de la police municipale et de la police nationale sur le terrain...c'est pas par hasard non plus si pendant la période de confinement j'ai instauré un couvre feu, c'était bien dans le sens de faciliter le sentiment de tranquillité publique ...oui il y a encore des choses à faire, mais on ne va pas non plus réinventer l'eau froide "

Julien Pradat : " C'est pas en renforçant des présences derrière les caméras qu'on gérera çà ! C'est en étant sur le terrain , en renforçant la police municipale...en renforçant aussi la médiation sociale pour résoudre les conflits du quotidien, la prévention c'est important "

"Transports, déplacements, quelles propositions ? "

Brigitte Fouré :  "Pour les plus de 70 ans qui ne paient pas d'impôts sur le revenu, je prévois la gratuité du transport en commun...et puis le bus sera gratuit non seulement le samedi comme aujourd'hui mais aussi le mercredi ...Pour moi c'est une priorité de développer le transport à vélo...et je propose dans mon programme une prise en charge financière de tout achat de vélo ordinaire, électrique et de triporteur "

Julien Pradat : " Il faut un plan vélo avec des extensions et des pistes cyclables...ça passera par de l'investissement vélo...de la pédagogie...il faut revoir un plan de circulation total, nous lancerons un audit du BHNS ( bus à haut niveau de service )...gratuité du bus avant 2023 financé en partie par l'augmentation du versement transport payé par les entreprises"

Renaud Deschamps : "On va tout faire pour que la cohabitation se passe du mieux possible entre les vélos, les voitures, en trottinettes, que l'on sanctionne les vélos sur les trottoirs"

Réécoutez le débat d'entre deux tours

https://www.francebleu.fr/emissions/l-invite-france-bleu-picardie-matin/picardie

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu