Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Les élections municipales sur France Bleu Pays de Savoie

Municipales à Annecy : Les Républicains désignent Bruno Basso chef de file pour les élections

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Les Républicains annoncent qu'ils désignent Bruno Basso chef de file à Annecy pour la campagne des élections municipales de mars 2020 avec Annabel André-Laurent. Le parti précise que cela signifie qu’il est mandaté pour mener des discussions avec le maire sortant centriste Jean-Luc Rigaut.

Bruno Basso
Bruno Basso - (capture d'écran Facebook)

Annecy, France

La concurrence se déclarait-elle face à Jean-Luc Rigaut à Annecy ?

On sait que la député LREM Frédérique Lardet a décidé de se présenter même sans l'investiture de son parti qui tarde à venir (et pourrait ne jamais être décidée). On apprend désormais que les Républicains ont désigné un "chef de file" pour les élections municipales de mars 2020. Il s'agit de Bruno Basso, maire délégué à Annecy-le-Vieux . Il a 41 ans, élu depuis 11 ans dans sa commune natale, il a entre-autres la particularité d'être le petit-fils de l'ancien maire d'Annecy André Fumex. Il est désigné avec Annabel André-Laurent, Vice-présidente de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

La Commission Nationale d’Investiture des Républicains s’est réunie ce mardi 8 octobre pour désigner notamment les têtes de listes qui seront investies pour les élections municipales de mars 2020 dans les villes de plus de 30 000 habitants.

Candidat ou juste négociateur ?

Mais subtilité étonnante à Annecy : le parti précise que Bruno Basso n’est pas d'ores et déjà candidat mais que cette annonce le charge "seulement" de mener des discussions, notamment sur une éventuelle alliance avec l'UDI du maire sortant Jean-Luc Rigaut. France Bleu Pays de Savoie a joint Annabel André-Laurent et la députée LR Virginie Duby-Muller qui affirment qu'il ne s'agit pas d'une investiture mais que Bruno Basso est notamment désigné pour mener les discussions avec l'équipe de Jean-Luc Rigaut.
 

Lors des dernières élections municipales (2014) et cantonales (2015), Jean-Luc Rigaut était parvenu à nouer une alliance entre son parti UDI et la droite de Bernard Accoyer.   

Ce qui est certain, c'est que la décision de la commission d'investiture reste très peu compréhensible. Au niveau national, le parti annonce bien dans son communiqué officiel publié sur son site internet qu'il apporte son soutien "aux candidats suivants" dont fait partie "Bruno Basso, chef de file pour la commune d'Annecy". 

Le communiqué du parti Les Républicains le 9 octobre 2019 - Aucun(e)
Le communiqué du parti Les Républicains le 9 octobre 2019 - capture écran

A noter qu'à Annemasse, c'est bien plus clair. Les Républicains investissent réellement le conseiller de l'opposition Maxime Gaconnet qui se retrouvera probablement face au maire PS sortant Christian Dupessey (qui n'a pas encore annoncé officiellement sa candidature).

Choix de la station

France Bleu