Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 51 en orange

Municipales à Alençon : la majorité sortante divisée, 5 listes s'affrontent

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Ce dimanche 15 mars 2020 aura lieu le premier tour des élections municipales à Alençon. La ville préfecture de l'Orne voit s'affronter 5 listes dont celle menée par le maire sortant et l'ancien maire. Une seule femme est tête de liste.

L’hôtel de ville d’Alençon (Orne)
L’hôtel de ville d’Alençon (Orne) © Radio France - Jean-Baptiste Marie

Les électeurs d'Alençon vont avoir le choix entre cinq listes ce dimanche 15 mars 2020 pour le premier tour des élections municipales. Ville préfecture de l'Orne, Alençon a vu sa population diminuer ses dernières années : 2.500 habitants en moins entre 2007 et 2017. Aujourd'hui, 25.592 vivent dans la commune. Le taux de chômage est de 8,3% de la population active. Lors du dernier scrutin, en 2014, le socialiste Joaquim Pueyo a été réélu au second tour (50,48% des suffrages exprimés) avec seulement 86 voix d'avance. Il a démissionné en juillet 2017, suite à sa réélection à l'Assemblée nationale. Le conseil municipal d'Alençon a élu Emmanuel Darcissac à sa succession. Le président de la communauté urbaine est le socialiste Ahamada Dibo.

Les élections municipales à Alençon : 5 listes s'affrontent

Majorité sortante éclatée sur trois listes différentes

Emmanuel Darcissac (LREM) candidat à sa succession

Maire depuis juillet 2017, Emmanuel Darcissac est candidat à sa réélection
Maire depuis juillet 2017, Emmanuel Darcissac est candidat à sa réélection © Radio France - Jean-Baptiste Marie

Élu maire d'Alençon par le conseil municipal en juillet 2017, Emmanuel Darcissac (51 ans) est candidat à sa propre succession. 14 élus sortants repartent avec Emmanuel Darcissac qui a désormais l'étiquette La République en Marche. L'une des mesures phares du candidat est de baisser l'impôt foncier bâti de 6% sur la durée du mandat.

Joaquim Pueyo (PS) prêt à redevenir maire

Maire de 2008 à 2017, le député socialiste Joaquim Pueyo est à nouveau candidat
Maire de 2008 à 2017, le député socialiste Joaquim Pueyo est à nouveau candidat © Maxppp - .

Le député socialiste Joaquim Pueyo (69 ans) se présente à nouveau face aux électeurs alençonnais. Maire d'Alençon de 2008 à 2017, il se dit prêt à rendre service à nouveau. Fort de ses réalisations depuis sa première élection à la tête de la ville préfecture, "il y a encore beaucoup de choses à faire" justifie le candidat. L'un de ses engagements pour la future mandature est de mener la politique de la transition écologique et du développement durable, "déjà engagée mais qu'il faut amplifier." Six conseilleurs municipaux sortants sont présents sur la liste de Joaquim Pueyo.

Pascal Mesnil a la tête d'une liste écologiste

Directeur d'école, Pascal Mesnil mène une liste écologiste et d'union de la gauche
Directeur d'école, Pascal Mesnil mène une liste écologiste et d'union de la gauche - (photo fournie par le candidat)

Pour le premier tour, les Verts font cavaliers seuls vis à vis de la majorité sortante même si cinq de ses membres figurent sur la liste conduite par Pascal Mesnil (61 ans), directeur d'école à Alençon. Il mène la candidature d'une gauche unie (EELV, PCF, Génération-s, Pôle Citoyen) pour que les idées écologistes soient portées dans cette campagne. "Il faut approfondir le travail engagé, détaille Bertrand Robert, co-listier. La transition écologique est la colonne vertébrale de notre liste en ayant le souci de la justice sociale et d'associer le plus possible les habitants."

Une liste de droite et une liste menée par un pharmacien d'un quartier populaire

Sophie Douvry (LR) candidate de la Droite

Sophie Douvry est tête de liste de la droite et du centre à Alençon
Sophie Douvry est tête de liste de la droite et du centre à Alençon © Radio France - Jean-Baptiste Marie

Une seule femme est tête de liste dans ces élections municipales à Alençon : Sophie Douvry (41 ans). Vice-présidente du conseil départemental de l'Orne, conseillère municipale sortante (opposition), elle est la candidate de la droite et du centre. Sa priorité sera l'économie. "Quand on se balade dans le centre-ville on voit assez de commerces fermés pour se dire qu'il y a un gros besoin" détaille Sophie Douvry.

Olivier Toussaint (sans étiquette), le pharmacien de Perseigne

Olivier Toussaint, pharmacien dans le quartier populaire de Perseigne, est candidat
Olivier Toussaint, pharmacien dans le quartier populaire de Perseigne, est candidat © Radio France - Jean-Baptiste Marie

Une liste sans-étiquette est aussi en lice pour le premier tour des élections municipales à Alençon. Elle est menée par Olivier Toussaint, pharmacien dans le quartier populaire de Perseigne. "J'y suis tous les jours" revendique le chef d'entreprise qui a déjà été candidat à des mandats dans le passé mais jamais élu. Son objectif est de redynamiser la ville en construisant, notamment, une salle de sport d'une jauge de 1.500 à 2.000 places.

Suivez les débats des Municipales consacrés à Alençon et Argentan, ce mercredi soir sur France 3 Normandie, à 21h05, en partenariat avec France Bleu.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess