Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Municipales à Auxerre : Crescent Marault, le candidat de la droite et du centre présente sa liste

Par

Crescent Marault, candidat de la droite pour les prochaines municipales à Auxerre, a présenté sa liste ce mardi pour les élections municipales.

Le candidat à la mairie d'Auxerre Crescent Marault entouré de ses colistiers. Le candidat à la mairie d'Auxerre Crescent Marault entouré de ses colistiers.
Le candidat à la mairie d'Auxerre Crescent Marault entouré de ses colistiers. © Radio France - Najat Essadouki

Crescent Marault, candidat de la droite et du centre à la mairie d'Auxerre a présenté sa liste "Auxerre au cœur" ce mardi, à un peu moins d'un mois des élections municipales. L'ancien maire de Saint-Georges-sur Baulche a 49 ans, il est chef d'entreprise depuis 20 ans et actuellement à la tête d'une PME de 5 salariés à Monéteau qui fait du mobilier de bureau.  

Publicité
Logo France Bleu
loading

Redynamiser le centre ville

Dans son programme, Crescent Marault met en avant sa volonté de redynamiser le centre-ville et cela passe, selon lui, par la déviation sud : "c'est un pré requis à toute politique efficace dans le centre-ville__, c’est que la déviation sud d’Auxerre se fasse et rapidement, parce qu’à partir du moment où on aura enlevé tout ce flux de transit, on pourra envisager de réduire la présence de la voiture au centre-ville avec un nouveau plan de circulation, réaménager les places et la voirie pour contribuer à l’embellissement de la ville mais sans congestionner la circulation d’Auxerre." Le mois dernier, la secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique, Emmanuelle Wargon, a expliqué à l'Assemblée nationale que les travaux pour ce contournement ne débuterait au mieux qu'en 2023. 

Redynamiser le centre-ville et plus globalement la ville d'Auxerre passe aussi par une meilleure desserte ferroviaire selon Crescent Marault. Il faut davantage de trains direct entre Paris et Auxerre pour attirer des touristes et convaincre de jeunes actifs de s'installer. "On nous répète que c'est au niveau Région que cela se joue mais on peut et on doit peser sur ces décisions pour augmenter l’attractivité de notre ville", explique le candidat qui fait de l'attractivité économique de l'Auxerrois et de l'emploi ses priorités, en utilisant la proximité de Paris comme un levier. 

loading

Sur la liste de Crescent Marault,  seuls trois des dix premiers colistiers ont déjà exercé des mandats électifs. Le troisième colistier, lui, est bien connu, il s'agit du Modem Pascal Henriat, ancien adjoint des finances de Guy Férez de 2014 à 2019. Il a décidé de rejoindre Crescent Marault, "un homme neuf". "C'est un homme nouveau qui a une vision pour Auxerre qui n'est pas déformé par l'habitude du pouvoir auxerrois. Il a une vision du développement la ville, du centre-ville du développement touristique et économique qui peut, à mon avis, sortir Auxerre de sa léthargie."

La liste de Crescent Marault

  • 1- Crescent Marault, dirigeant d'entreprise, 49 ans
  • 2- Céline Bähr, consultante en stratégie d'entreprise
  • 3- Pascal Henriat, cadre bancaire
  • 4- Carole Cresson, commerçante
  • 5-Sébastien Dolozilek, cadre bailleur social
  • 6- Isabelle Joaquina, directrice d'une structure d'insertion professionnelle et vice-présidente du Conseil départemental
  • 7- Gilles Peylet, directeur industriel
  • 8- Emmanuelle Miredin, chargée de développement
  • 9- Hicham El Mehdi, agent technique territorial
  • 10- Maryline Saint-Antonin, médecin
  • 11- Nordine Bouchrou, chef d'entreprise
  • 12- Marie-Ange Convertino Baulu, assistante de direction
  • 13- Vincent Valle, enseignant retraité
  • 14- Marie-Agnès Maurice, secrétaire administrative
  • 15- Souleymane Koné, agent administratif de la fonction publique
  • 16- Margaux Grandrue, étudiante en viticulture
  • 17- Bruno Marmagne, enseignant retraité
  • 18- Patricia Voye, fonctionnaire territorial
  • 19- Julien Jouvet, responsable de communication
  • 20- Auria Bourouba, adjoint administratif
  • 21- Laurent Ponroy, directeur de ressources humaines
  • 22- Raymonde Delage, cadre bancaire retraitée
  • 23- Laurent Hourdry, responsable d'agence bancaire
  • 24- Dominique Avrillault, cadre infirmière retraitée
  • 25- Mostafa Ouzmerkou, agent technique territorial
  • 26- Véronique Besnard, bénévole associative
  • 27- Philippe Radet, enseignant musicien
  • 28- Isabelle Dejust, avocate
  • 29- Ruscain Ndombasi, conducteur de transport en commun
  • 30- Maëva Chenouna, étudiante en art
  • 31- Laurent Japiot, consultant en ressources humaines retraité
  • 32- Dominique Mary, enseignante retraitée
  • 33- Abdeslam Oucherif, tailleur de pierre
  • 34- Denise Dufour, coiffeuse retraitée
  • 35- Christophe Blin, employé dans la restauration, le plus jeune de la liste (19 ans)
  • 36- Dominique Juvigny, infirmière retraitée
  • 37- Franck Bruno Philippot, guide-interprète
  • 38- Elisabeth Gérard-Billebault, enseignante retraitée
  • 39- Jean-François Boivin, agriculteur retraité

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu