Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Météo : 13 départements en vigilance rouge canicule, 47 en vigilance orange aux orages

Municipales à Avignon : Frédéric Tacchino (LREM) dénonce le manque de coordination en matière de sécurité

-
Par , France Bleu Vaucluse

A 7 semaines du premier tour des élections municipales à Avignon, Frédéric Tacchino -le candidat La République En Marche- a levé un peu le voile sur ses propositions en matière de sécurité. Il entend "redéfinir la tranquillité publique à Avignon."

Frédéric Tacchino dans sa permanence électorale
Frédéric Tacchino dans sa permanence électorale © Radio France - Daniel Morin

"Je ne suis pas un politique, moi je débarque !" Projeté il y a peu dans la campagne des élections municipales à Avignon, Frédéric Tacchino a le goût de la formule et celui des mots. Ainsi, il préfère parler de projet plutôt que de programme électoral et de soutiens plutôt de co-listiers. Dans les deux cas, le candidat La République En Marche renvoie à plus  tard la présentation détaillée de sa liste et de son projet. Le développement économique, la transition écologique et la circulation y occuperont dit-il une place importante. 

Il n'y a pas de vraie coordination entre les acteurs de la sécurité : Frédéric Tacchino 

Frédéric Tacchino entend se démarquer aussi sur le dossier de la sécurité évoqué à grands traits lors d'une rencontre avec la presse.  "On a un problème de sécurité dans cette ville où il est compliqué de se promener le soir" lâche d'entrée le nouveau venu en politique dont l'ambition est "de rendre la ville plus sûre." Il prône une approche globale des questions de sécurité et dénonce "l'absence d'une vraie coordination entre tous les acteurs concernés." Il entend y mettre fin (en cas d'élection bien sûr) en provoquant une rencontre avec le Préfet, le procureur de la République, la Police Nationale et bien sûr la Police municipale.

Pas d'adjoint en charge de la sécurité en cas d'élection  

Pratiquement, il n'entend pas nommer d'adjoint à la sécurité -"cela doit relever de la responsabilité du Maire"- ;  il ne souhaite pas augmenter les effectifs de la Police municipale mais plutôt "redonner du sens à la mission des agents" ; il promet aussi d'investir dans leur équipement -"un peu vétuste et pas adapté"- et il n'exclut pas de les doter des fameux Lanceurs de Balles de Défense (LBD) "si le besoin s'en fait sentir." Le candidat souhaite investir dans de nouvelles caméras de vidéosurveillance "après avoir vérifié que le parc actuel fonctionne bien." Mais "combien de caméras nouvelles et où ? je ne sais pas" avoue Frédéric Tacchino qui préfère pour l'instant  mettre en avant sa méthode : prendre le temps de consulter pour répondre plus tard aux attentes réelles des habitants... 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess