Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Avignon : les propositions de Cécile Helle en matière de transports et de circulation

-
Par , France Bleu Vaucluse

À cinq semaines du premier tour des élections municipales et intercommunales, les candidats dévoilent leurs programmes. Pas moins de 80 propositions pour la maire sortante PS Cécile Helle, candidate à un second mandat. Gros plan sur son projet en matière de transport et de circulation.

Cécile Helle maire sortante et tête de liste "Avignon notre cœur,  notre force"
Cécile Helle maire sortante et tête de liste "Avignon notre cœur, notre force" © Radio France - Daniel Morin

La circulation à Avignon et dans le Grand Avignon sera l'un des dossiers phares de ces municipales 2020.  À cinq semaines du premier tour -le dimanche 15 mars- les candidats mettent en avant leur vision pour l'avenir et  et leurs propositions concrètes censées résoudre les problèmes actuels : embouteillages, stationnement, pollution, partage de la route etc.

À son tour, la maire PS sortante Cécile Helle vient de lever le voile sur le volet "transport et circulation" de sa liste "Avignon notre cœur, notre force."

Zéro circulation de transit à Avignon ? 

Soyons clairs, Cécile Helle entend "continuer à transformer la ville et à améliorer la vie de ses habitants" y compris en matière d'habitude de transports. Elle se fixe même un objectif : "faire d'Avignon un territoire zéro circulation de transit en centre-ville, dans les faubourgs, en ceinture verte comme sur la Rocade."

La candidate déploie pour cela un arsenal de propositions : prise d'arrêtés municipaux avec les maires du nord des Bouches-du-Rhône afin d'interdire la circulation des poids lourds et de la rebasculer vers les axes autoroutiers ;  création de cinq nouveaux parkings relais aux entrées de l'agglomération ; développement du covoiturage et de l'auto-partage ; soutien à la création de la Liaison Est-Ouest ; multiplication des stationnements pour les vélos ; création de 25 km de nouvelles voies pour les cyclistes et les piétons ; faire du quartier du Pont des deux Eaux le premier quartier d'Avignon 100% vélo, aménagement d'une plate-forme logistique urbaine pour gérer les livraisons des commerçants etc. 

Gratuité ciblée et pas une ligne sur le Tramway 

En matière de transports en commun -dont la compétence appartient au Grand Avignon et non pas à la ville- la candidate socialiste promet de "développer des transports publics, plus proches, plus fréquents, gratuits pour les jeunes et les séniors" ; une gratuité "ciblée" qui serait rendue possible grâce à une "régie publique des transports en commun." À condition que la prochaine majorité du Grand Avignon le décide évidemment... Un grand absent toutefois des 25 pages du projet de Cécile Helle : le Tramway.  Elle en demeure une opposante farouche et déterminée.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu