Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Municipales en Franche-Comté : les Carnets de campagne de France Bleu Belfort Montbéliard

Municipales à Bavilliers : un projet de route au cœur de la discorde

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Avant les élections municipales, France Bleu Belfort Montbéliard passe chaque jour les enjeux des communes à la loupe. Quatrième étape : Bavilliers, ville de l'agglomération belfortaine, où trois candidats s'affrontent, notamment autour de la problématique du trafic routier.

Trois candidats vont s'affronter pour les prochaines municipales à Bavilliers
Trois candidats vont s'affronter pour les prochaines municipales à Bavilliers © Radio France - Emilie Pou

À Bavilliers, la question du trafic routier a toujours été l'un des thèmes des campagnes municipales. Il faut dire que dans cette ville de 4 700 habitants de l'agglomération belfortaine, des milliers de véhicules passent chaque jour sur la départementale 83. Un axe qui traverse la commune et qui relie Belfort à la Haute-Saône. Les trois têtes de listes se positionnent donc sur la question, même si chacun a une vision différente des solutions à apporter.

Eric Koeberlé veut créer une nouvelle école et une nouvelle route pour la desservir 

Pour le maire sortant Eric Koeberlé, également conseiller départemental LR (liste"Bavilliers avenir") , il faut s'occuper maintenant de la circulation en centre-ville: "Lors du premier mandat nous avons remplacé les feux, au niveau de la rue de la Charmeuse, par un rond-point. Maintenant il faut modifier le plan de circulation du centre-ville. Nous voulons également remplacer les feux de circulation, par un rond-point et créer une nouvelle route depuis ce rond point pour desservir le secteur des écoles. Car nous voulons créer une école maternelle à côté de l'école élémentaire. Le bâtiment actuel est trop vieux et c'est une passoire énergétique". 

Eric Koeberlé brigue un deuxième mandat à la mairie de Bavilliers
Eric Koeberlé brigue un deuxième mandat à la mairie de Bavilliers © Radio France - Emilie Pou

Il ne faut pas construire une nouvelle route (Gérald Loridat)

Pour Gérald Loridat, à la tête d'une liste de gauche qui se veut écologiste (liste "Bavilliers c'est vous"), la construction d'une nouvelle route n'est pas la solution, il faut penser la politique des transports autrement : "Comment faire, quand on arrive à l'entrée de Bavilliers, pour traverser la ville avec d'autres moyens que la voiture? Ça veut dire proposer de garer sa voiture pour prendre un bus. Pour prendre son vélo, il faut qu'il y ait des pistes cyclables sécurisées et continues. Des circuits piétonniers protégés également et une possibilité de co-voiturage. Pour aller à l’école, on va proposer d’autres moyens. On ne va pas construire une nouvelle route puisque nous on veut qu'il y ait moins de besoin de routes dans Bavilliers". 

Gérald Loridat est à la tête d'une liste de gauche qui se veut clairement écologiste
Gérald Loridat est à la tête d'une liste de gauche qui se veut clairement écologiste © Radio France - Emilie Pou

Il faut d'abord penser au coût d'un tel projet (Chantale Bueb)

Chantale Bueb, la troisième candidate (liste "rassemblés pour Bavilliers"), ne veut pas non plus d'une nouvelle route pour desservir l'école: " Une déviation fera remettre du ciment dans une zone humide. Une zone très jolie puisqu’il y a une faune très particulière. Et, à mon avis, la solution va pas se trouver là. Donc il faudra bien regarder et mettre tout à plat notamment d'un point de vue budgétaire pour qu'il n'y ait pas d'incidence sur la fiscalité locale avec un tel projet". 

Chantale Bueb est retraitée. Elle était adjointe d'Eric Koeberlé, avant de démissionner l'an dernier.
Chantale Bueb est retraitée. Elle était adjointe d'Eric Koeberlé, avant de démissionner l'an dernier. © Radio France - Emilie Pou

Carnet de campagne à Bavilliers

Choix de la station

À venir dansDanssecondess