Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Bayonne : les déclarations de Jean-René Etchegaray, à peine réélu, sur France Bleu Pays Basque

-
Par , France Bleu Pays Basque

La liste de rassemblement du centre et de la droite à Bayonne, menée par le maire sortant Jean-René Etchegaray, s'est imposée avec plus de 1000 voix d'avance, ce dimanche 28 juin, au second tour de l'élection municipale. Le vainqueur était l'invité de France Bleu Pays Basque ce lundi 29 juin.

Jean-René Etchegaray, maire sortant de Bayonne réélu, invité de France Bleu Pays Basque
Jean-René Etchegaray, maire sortant de Bayonne réélu, invité de France Bleu Pays Basque © Radio France - Stéphane Garcia

Elus avec seulement 26 voix d'avance au second tour en 2014, Jean-René Etchegaray (UDI) et sa liste d'union du centre et de la droite se sont cette fois imposés largement à Bayonne. Ce dimanche 28 juin, le maire sortant et ses colistiers l'emportent avec 1027 voix d'avance sur l'union de la gauche conduite par Henri Etcheto, dauphin déjà battu il y a 6 ans.

« On ne peut plus faire de la politique de la même manière. »

Si l'abstention reste exceptionnellement élevée dans la capitale du pays basque (56,57% contre 61,21% au 1er tour) avec plus de 18.000 inscrits qui ne se sont pas rendus aux urnes, le maire sortant de Bayonne, invité de France Bleu Pays Basque ce lundi 29 juin après le journal de 8h, explique sa large victoire par le message qu'il a voulu faire passer.

« On a compris que j’avais une liste de rassemblement et que je recherchais une justice sociale et écologique. Après le Covid que nous avons connu et que nous vivons encore, on ne peut plus faire de la politique de la même manière. »

Le renouvellement dans la continuité

Jean-René Etchegaray inscrit son nouveau mandat à la fois dans la continuité d'une équipe expérimentée et dans le renouvellement :  « j’ai autour de moi un certain nombre de forces vives, des personnes qui ont de l’expérience et puis des nouvelles générations qui nous ont rejoint. »

A 68 ans, il devrait être réélu pour un deuxième mandat dans le fauteuil de maire de Bayonne lors du conseil municipal d'installation le samedi 4 juillet. 

La présidence de l'agglomération ?

Egalement président, depuis sa création en 2017, de l'agglomération pays basque, Jean-René Etchegaray refuse pour l'heure de dire si il sera ou non candidat à sa réélection le 17 juillet prochain : « jusqu’à maintenant je n’ai pas voulu me poser la question parce que cette élection est aussi et avant tout une élection municipale (…) »

Ce qui ne l'empêche pas de poser quelques jalons et de placer des banderilles sur le dos d'adversaires déclarés : « jusque-là je n’avais pas, à la différence de certains, de fourmis dans les jambes (…) Je n’ai pas encore de réponse à votre question. J’ai eu beaucoup d’appels téléphoniques, hier soir, de collègues maires du pays basque qui m’ont dit qu’il fallait que je me pose cette question »

Jean-René Etchegaray, invité de France Bleu Pays Basque au lendemain de sa réélection

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu