Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Bayonne : une cinquième liste déposée in extremis

-
Par , , France Bleu Pays Basque

Il y aura finalement une liste de droite présente au premier tour des élections municipales à Bayonne le 1er mars prochain. Pascal Lesellier, ancien responsable départemental de Debout la France, a pu déposer sa liste ce jeudi 27 février après-midi, quelques heures avant la limite.

Nicolas Dupont-Aignan et Pascal Lesellier à Bayonne
Nicolas Dupont-Aignan et Pascal Lesellier à Bayonne © Radio France - Jacques Pons

Elles devraient être finalement cinq sur la ligne de départ (officialisation par la préfecture le 2 mars). Cinq listes en concurrence lors du premier tour des élections municipales à Bayonne, le 15 mars prochain. Une nouvelle candidature, longtemps incertaine, a finalement été officialisée ce jeudi 27 février après avoir été déposée en sous-préfecture de Bayonne peu de temps avant l'heure limite fixée (18h).

Une liste de droite

Cette liste intitulée "Bayonne plurielle -La Droite  ", c'est celle menée par Pascal Lesellier, membre et ancien responsable de "Debout la France" dans les Pyrénées-Atlantique. "Les électeurs bayonnais auront une liste de droite qui aurait manqué gravement dans le débat politique", a déclaré le candidat de dernière minute à France Bleu Pays Basque.

Pascal Lesellier avait fait part depuis longtemps de son souhait de se porter candidat à Bayonne et avait même reçu le soutien de Nicolas Dupont-Aignan, président du mouvement, dès le mois d'octobre dernier. Mais sa présence au premier tour restait depuis en suspens.

"Une droite différente de celle de JRE"

Le candidat de DLF n'arrivait pas à boucler sa liste, notamment par manque de femmes prêtes à s'engager (la loi impose la parité). Contrairement à la précédent élection municipale en 2014, où il avait finalement du jeter l'éponge, Pascal Lesellier a finalement pu déposer sa candidature en sous-préfecture ce jeudi 27 février après-midi, quelques heures avant la clôture définitive des inscriptions. 

La présence de cette cinquième liste pourrait rebattre les cartes de l'élection bayonnaise le dimanche 15 mars prochain. "On va proposer une _alternative sur le projet politique local_" lance la tête de liste qui précise : "nous incarnons une droite différente de celle qui travaille avec Jean-René Etchegaray (le maire sortant, candidat à sa propre succession, ndlr)"

Cinq liste pour un fauteuil

Pascal Lesellier précise que 90% de ses co-listiers ne sont pas encartés et affirme que ce n'est "pas une liste à droite de la droite". 

Il y aura donc bien 5 listes à Bayonne, comme en 2014 :

  • Celle d'union du centre et de la droite, du maire sortant Jean René Etchegaray "Bayonne toujours un temps d'avance" soutenue par l'UDI, LR, LREM
  • La liste citoyenne "Demain Bayonne" de Mathieu Bergé, membre de Génération.s (mais liste investie par aucun parti)
  • La liste d'Henri Etcheto "Bayonne Ville Ouverte" soutenue par Bayonne Écologie - PCF - Place Publique - PS
  • La liste conduite par Jean Claude Iriart "Bayonne verte et solidaire", liste abertzale soutenue par Euskal Herria Bai (abertzale), Europe Ecologie Les Verts (EELV), Ensemble Les Insoumise
  • Et donc la liste de droite de Pascal Lesellier "Bayonne Plurielle - La Droite Bayonnais"
Choix de la station

À venir dansDanssecondess