Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Belfort : le Rassemblement National n'arrive pas à boucler sa liste

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Le Rassemblement National risque de ne pas pouvoir présenter sa liste pour les Municipales à Belfort. A moins d'une semaine de la fin du dépôt des candidatures, sa tête de liste Marie-Laure Duchanoy peine à trouver des noms.

Marie-Laure Duchanoy tête de liste du Rassemblement National à Belfort peine à boucler sa liste
Marie-Laure Duchanoy tête de liste du Rassemblement National à Belfort peine à boucler sa liste © Radio France - Nicolas Wilhelm

Le Rassemblement National est en grande difficulté à Belfort à l'approche des élections municipales des 15 et 22 mars. Sa tête de liste Marie-Laure Duchanoy, investie en novembre dernier par le parti de Marine le Pen, n'arrive pas à boucler sa liste de 43 noms à parité hommes/femmes. Il lui manque encore entre dix et quinze noms de colistières pour déposer officiellement sa candidature en préfecture. La date de clôture est fixée au jeudi 27 février. " Ca va être difficile, j'ai des colistiers qui patrouillent les rues et qui font du porte-à-porte depuis quinze jours. On fait le point deux à trois fois par semaine et c'est vraiment dur. Les femmes ont des réticences à s'engager en politique même avec leurs noms de jeunes filles. Beaucoup sont volontaires mais ne donnent pas suite. Des encouragements, j'en ai beaucoup mais j'aimerais bien que les gens passent des encouragements aux actes", confie la tête de liste, secrétaire départementale du RN dans le Territoire de Belfort.

Un contre la montre jusqu'au 27 février

La candidate et ses colistiers sont lancés dans un véritable sprint, une course contre la montre que la tête de liste Marie-Laure Duchanoy n'est pas certaine de gagner à l'approche de la date de clôture des dépôts de candidatures. Ce qui remonte souvent à ses oreilles, c'est le fait que que les femmes ne sont pas faciles à convaincre notamment les sympathisantes de l'époque de Marc Archambault, candidat Front National en 2014 à Belfort, et qui depuis, a quitté le parti. " C'est souvent les mêmes choses : bon ben, je vais réfléchir, je n'ai pas le temps. Je vais voir avec mon mari. Une femme nous a même dit ouvertement : si Damien Meslot est réélu, ce qui se profile, il ne me donnera pas de coup de main si j'en ai besoin parce que j'aurais été sur la liste RN ", rapporte Marie-Laure Duchanoy.

Si je suis confiante ? Je ne sais pas. Ca va être difficile ! - Marie-Laure Duchanoy

Dans les échanges sur les paliers de porte, les colistiers de la tête de liste ont remarqué qu'il y avait un désintérêt certain des gens pour la vie politique. Mais ce n'est pas la seule explication. "Je payes aussi la mandature précédente dans le sens où le FN avait deux conseillers municipaux. Une femme qui n'a siégé qu'une seule fois et Marc Archambault, l'ancienne tête de liste, qui lui a toujours siégé mais qui a quitté le FN de l'époque un an après son élection et qui n'a pas parlé de nous", ajoute la candidate qui se cache pas son inquiétude pour la suite. " Je ne saurais vous dire si je suis confiante ou pas, ça va être difficile", confie la candidate du RN dans la cité du Lion. Le weekend qui se profile s'annonce décisif avec le risque de jeter l'éponge.

Les autres candidats déclarés sur Belfort sont :  

  • Damien Meslot, maire sortant Les Républicains soutenu par l'UDI 
  • Mathilde Nassar, liste citoyenne soutenue par Europe Ecologie Les Verts et la France Insoumise
  • Samia Jaber, Divers Gauche
  • Maude Clavequin, soutenue par la République en Marche
  • Marie-Josée Fleury, soutenue par le Modem
  • Jean-Marie Pheulpin, pour Lutte Ouvrière
  • Bertrand Chevallier pour le Parti Communiste

En nord Franche-Comté, le Rassemblement National présente également deux autres candidats : Mike Boury à Valentigney et Robert Wamtach à Bart à qui il manque cinq noms sur une liste qui doit en contenir 18.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu