Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Besançon : pas de fusion entre la France Insoumise et la candidate écologiste Anne Vignot

-
Par , France Bleu Besançon

Les discussions entre la France Insoumise et l'écologiste Anne Vignot ont tourné court au lendemain du premier tour des élections municipales. Il n'y aura pas de fusion pour le moment entre les deux listes pour le second tour.

Claire Arnoux, candidate aux élections municipales 2020 à Besançon avec la liste "Besançon verte et solidaire", soutenue par La France Insoumise, 23 décembre 2019.
Claire Arnoux, candidate aux élections municipales 2020 à Besançon avec la liste "Besançon verte et solidaire", soutenue par La France Insoumise, 23 décembre 2019. © Radio France - Marc Bertrand

C'était l'une des hypothèses ce dimanche soir suite aux résultats du premier tour : la possibilité d'une fusion entre deux listes, celle de la candidate écologiste Anne Vignot, et celle de la France Insoumise. Pour rappel, au premier tour, Anne Vignot, soutenue également par le PS, le PCF a recueilli 31,19% des voix. La candidate soutenue par La France Insoumise Claire Arnoux, a recueilli 8,3%. 

Ça n'intéresse pas Anne Vignot 

Les discussions ont eu lieu toute la nuit et ce lundi matin sur France Bleu Besançon, la réponse est claire : "Non concrètement, il n'y aura pas de fusion entre La France Insoumise et la liste d'Anne Vignot", a annoncé Claire Arnoux, de la liste Besançon verte et solidaire, soutenue par La France Insoumise. 

"La proposition n'intéresse pas Anne Vignot. Ce qui nous a été demandé, c'est de nous engager pendant six ans à voter à l'avance tous les budgets." La candidate affirme avoir demandé de discuter de certains points du programme. "On a même pas pu aller jusque là. Il est hors de question qu'on se mette une laisse autour du cou."

Voter les budgets pour que la mairie soit gouvernable - Cécile Prud'homme EELV

Cécile Prudhomme, la secrétaire régionale d'Europe Ecologie Les Verts n'a pas la même version : "Non, on a demandé que la France Insoumise, si elle rejoignait l'équipe, elle vote les budgets pour que la mairie soit gouvernable. Vu l'urgence écologique, sociale, on ne peut pas se permettre d'avoir une mairie bloquée. Ça concernait uniquement les budgets municipaux qui sont discutés tous les ans. Ce n'était pas une mise au garde à vous", répond Cécile Prudhomme. La secrétaire régionale d'Europe Ecologie Les Verts se justifie en expliquant que les budgets se négocient chaque année. 

La date limite du dépôt des listes pour le second tour est fixée à mardi 12h. Mais l'hypothèse d'une annulation du second tour n'est pas exclue, ce qui annulerait les résultats du premier, selon le code électoral, sauf pour ceux qui ont été élus dimanche. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu