Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Biarritz : Didier Guillaume toujours candidat et toujours ministre de l'Agriculture

-
Par , France Bleu Pays Basque

Didier Guillaume affirme ce lundi sur France Bleu Pays Basque qu'il reste membre du gouvernement tout en menant campagne à Biarritz. Fervent supporter du Biarritz Olympique, il revient également sur la situation délicate du club.

Didier Guillaume, candidat à Biarritz et ministre de l'Agriculture, invité de France Bleu Pays Basque
Didier Guillaume, candidat à Biarritz et ministre de l'Agriculture, invité de France Bleu Pays Basque © Radio France - Oihana Larzabal

Biarritz, France

"Je suis toujours candidat à Biarritz et je suis toujours ministre !" Didier Guillaume est affirmatif, il n'est pas un parachuté mais un néo-biarrot "comme 68% des habitants de la ville qui sont là depuis moins de 20 ans".  

Bateau ivre

Celui qui est encore ministre de l'Agriculture estime que Biarritz mérite qu'on change de municipalité. "Si tout s'était bien passé, je ne serais pas là aujourd'hui" rappelle Didier Guillaume. "Quand on constate qu'une adjointe virée fait une liste, qu'un adjoint qui est resté fait sa liste, que le premier adjoint est avec moi, bref le bateau ivre est la !"

Situation baroque

Edouard Philippe estimait la semaine dernière qu'il n'était pas envisageable que deux membres du gouvernement soient candidats l'un contre l'autre dans la même ville. "Le Premier ministre a raison" confirme Didier Guillaume sans pour autant choisir pour l'instant. Il invoque la jurisprudence gouvernementale qui permet d'être ministre ET candidat. C'est le Président de la République, Emmanuel Macron qui pourrait trancher. 

Si on me demande de choisir, je serai tête de liste à Biarritz - Didier Guillaume

"Je suis un défenseur acharné du Biarritz Olympique" — Didier Guillaume - Radio France
"Je suis un défenseur acharné du Biarritz Olympique" — Didier Guillaume © Radio France - Oihana Larzabal

Biarritz Olympique

Sur la situation plus que délicate du club de rugby de la ville qui accuse un déficit de près de trois millions d'euros, Didier Guillaume affiche son soutien plein et entier au président du directoire : "Jean-Baptiste Aldigé est un bon gestionnaire avisé". 

Au BO, comme dans d'autres clubs de rugby professionnel, il est difficile d'équilibrer les comptes. Il faut assurer sa pérennité — Didier Guillaume

Pour sauver le club, le candidat se dit favorable à la création d'un consortium autour du projet immobilier d'Aguilera. "S'il faut céder le foncier gratuitement pour assurer le développement du logement social, pourquoi pas !" explique Didier Guillaume, d'accord sur ce point avec son opposant et maire sortant Michel Veunac. "Je souhaite que ce club se développe, qu'on apaise la situation. Et ce qui se passera à Aguilera doit permettre de le pérenniser".

Didier Guillaume, candidat à Biarritz et toujours ministre de l'Agriculture, invité de France Bleu Pays Basque

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu