Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Biarritz : la République en marche s'apprête à soutenir Michel Veunac

-
Par , France Bleu Pays Basque

Michel Veunac, le maire sortant MoDem de Biarritz, a officiellement lancé sa campagne ce mardi avec, à ses côtés, le secrétaire d'Etat Jean-Baptiste Lemoyne. Le soutien du parti présidentiel devrait intervenir dans les prochains jours.

Loïc Corrégé, référent départemental de la République en marche dans les Pyrénées-Atlantiques
Loïc Corrégé, référent départemental de la République en marche dans les Pyrénées-Atlantiques © Radio France - Oihana Larzabal

Biarritz, France

C'est désormais une question de jours. La République en marche (LREM) devrait annoncer dans le courant de la semaine prochaine sa décision concernant la ville de Biarritz selon le référent départemental du parti. Mais Loïc Corrégé rappelle aussi qu'au mois de mai dernier, la commission départementale d'investiture avait décidé de soutenir le maire sortant à Biarritz. 

Une guerre de ministres

Voila des semaines que la guerre fait rage en sous-main entre macronistes à Biarritz. Ce mardi, Michel Veunac a sorti l'artillerie lourde : il a lancé sa campagne avec à ses côtés Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'Etat en charge notamment du tourisme. Le maire sortant a déjà l'investiture de son parti le MoDem, il espère maintenant décrocher celle de la République en marche. "Vous connaissez mes relations amicales avec le président de la République" argumente Michel Veunac, "je serai extrêmement fier de porter les couleurs de la majorité présidentielle".

J'attends avec impatience ce soutien

Sauf qu'en face, il y a le ministre de l'agriculture qui lorgne sur Biarritz. Et Didier Guillaume peut compter sur le soutien de Guy Lafitte, actuel premier adjoint au maire, ainsi que du comité local de la République en marche qui a pris position en sa faveur, contre Michel Veunac qui ne serait pas "en capacité de faire un rassemblement large et divers."

Problème d’egos

Deux membres du même gouvernement pourraient donc s'affronter à Biarritz. "C'est un problème de volonté personnelle au delà d'une volonté collective" déplore à titre personnel Loïc Corrégé. Et au référent départemental de LREM de sonner la fin de la récréation : "il est temps que le collectif passe avant l'individuel et de savoir quels projets nous voulons proposer aux biarrotes et aux biarrots".

Loïc Corrégé, référent départemental LREM, invité de France Bleu Pays Basque

Par ailleurs, la commission départementale d'investiture de LREM va, dans les prochains jours, rendre public sa décision concernant les villes de Bayonne, Anglet et Saint-Jean-de-Luz.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu