Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Biscarrosse : M. Diaz se retire, seule H. Larrezet reste en lice pour le second tour

-
Par , France Bleu Gascogne

Malgré près de 38% des voix obtenues dimanche lors du premier tour de l'élection municipale à Biscarrosse (Landes), Manuel Diaz a décidé de se retirer et de ne pas participer au second tour en raison de l'épidémie de coronavirus pour ne pas "mettre les électeurs en danger".

En raison de l'épidémie, Manuel Diaz annonce son retrait du second tour
En raison de l'épidémie, Manuel Diaz annonce son retrait du second tour © Radio France - Valérie Mosnier

Si les élections municipales sont maintenues pour le second tour en France, il n'y aura qu'une seule liste en lice dimanche prochain à Biscarrosse : celle d'Hélène Larrezet, arrivée en tête avec 46% des voix dimanche.

Son concurrent, Manuel Diaz, arrivé deuxième au premier tour avec près de 38% des voix, a décidé de se retirer, pour éviter que des électeurs soient obligés de se déplacer aux urnes dimanche, en pleine épidémie de coronavirus. Les deux autres candidats au premier tour - Patrick Dorville et Laure Nayach - avec moins de 10% chacun, ne sont en mesure de se maintenir.

"Cette nuit, dans la réflexion, je me suis dit que notre pays traversait une grave crise sanitaire, une crise sans précédent. Certes le premier tour des élections municipales a donné un résultat serré. L'équipe que je conduis a de bonnes chances de l'emporter au second tour. Mais pour cela il aurait fallu mobiliser les Biscarrossais dans les urnes dimanche, les faire déplacer dans les bureaux, et je crois que ce serait irresponsable" déclare Manuel Diaz à France Bleu Gascogne. "L'élu que je suis a la responsabilité de protéger ses concitoyens, donc, en conséquence j'ai décidé de ne pas participer au second tour prévu dimanche soir. J'ai demandé à être élu parce que je voulais servir la ville de Biscarrosse et je voulais servir les concitoyens. Je crois que ce n'est pas les servir que de les mettre en danger, tout simplement. Je n'ai pas le droit de demander aux Biscarrossais de venir aux urnes pour que je sois maire. Voilà pourquoi je prends cette décision."

Si le second tour des municipales a bien lieu dimanche en France - ce qui n'est pas encore certain - alors "Mme Larrezet passera avec 100% des voix et donc il n'y aura pas d'élu de ma liste", reconnaît Manuel Diaz. Dans l'immédiat, Hélène Larrezet n'a pas pu être jointe par France Bleu Gascogne pour réagir. 

Manuel Diaz, de son côté, appelle les autres candidats ailleurs en France, à faire comme lui. "C'est une décision que l'on doit tous prendre. Tous. Je suis peut-être le premier mais je crois qu'il faut prendre ses responsabilités. On ne peut pas être un homme politique, dans le sens vrai du terme, s'occuper de la vie de la cité, s'occuper de ses citoyens, et ne pas prendre ce genre de décision."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu