Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Bordeaux : "l'écologie ne peut pas résumer la politique publique"

-
Par , France Bleu Gironde

Fabien Robert, premier adjoint au maire de Bordeaux, président du Modem en Gironde, soutient le maire sortant, Nicolas Florian, dans la campagne des municipales. Il revient sur France Bleu Gironde sur les propositions de son principal adversaire, l'écologiste Pierre Hurmic.

Fabien Robert, premier adjoint au maire de Bordeaux, président du Modem en Gironde, invité de France Bleu Gironde
Fabien Robert, premier adjoint au maire de Bordeaux, président du Modem en Gironde, invité de France Bleu Gironde © Radio France - Aurélie Bambuck

À 55 jours du premier tour des élections municipales, Fabien Robert était l'invité de France Bleu Gironde ce lundi matin. Premier adjoint au maire de Bordeaux, soutien de Nicolas Florian dans cette campagne et président du Modem en Gironde. Il défend le programme de son candidat, maintient que l'écologie doit être "un fil rouge" dans toutes les politiques et pas un principe exclusif, sous peine d'échec, à ses yeux.

Attaque directe au principal rival de Nicolas Florian dans la course au palais Rohan, l'écologiste Pierre Hurmic. "Bordeaux n'a pas attendu Pierre Hurmic pour faire une politique environnementale", souligne Fabien Robert, qui s'oppose à ce qu'il qualifie d'"écologie radicale, punitive" prônée par son adversaire.

Pour Fabien Robert, il faut faire de l'écologie, un fil rouge qui transparaît dans toutes les politiques. "Il faut regarder ce qui se fait ailleurs", commente-t-il. Il prend l'exemple de Grenoble, dont le maire est l'écologiste Éric Piolle : "Grenoble qui malheureusement arrive en dernière position dans tous les classements d'attractivité et d'image, où les commerces ferment, où une certains difficulté sociale s'est installée dans la ville, à cause précisément de cette politique assez dure. [...] L'écologie ne peut pas résumer la politique publique. Il y a la lutte contre l'insécurité, il y a la cohésion sociale, il y a la culture, il y a le sport et je crois que c'est une différence fondamentale".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu