Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Bordeaux : le juge se déclare incompétent dans le litige entre Pierre Hurmic et Nicolas Florian

-
Par , France Bleu Gironde

Saisi par le clan Hurmic au sujet de mails envoyés aux Bordelais, le juge des référés a décidé ce mardi de ne pas se prononcer sur le fond de l’affaire. Si besoin, les deux parties pourront s’expliquer devant le tribunal administratif après les élections.

Pierre Hurmic et Nicolas Florian s'expliqueront peut-être. Mais devant le tribunal administratif.
Pierre Hurmic et Nicolas Florian s'expliqueront peut-être. Mais devant le tribunal administratif. © Radio France - France Bleu Gironde

Vendredi dernier, le candidat écologiste avait assigné en référé le maire, lui reprochant un « mélange des genres » dans l’envoi de mails destinés, selon lui, à solliciter des procurations auprès des habitants de Bordeaux.

C'est dommage qu'un avocat ignore le droit, c'est regrettable — Me Dufranc, avocat de Nicolas Florian

"Le juge a fait droit à mon argumentation, réagit ce mardi l’avocat du maire, Me Michel Dufranc. C'est dommage qu'un avocat ignore le droit, c'est regrettable. Si monsieur Hurmic est battu aux élections, il aura la possibilité de faire valoir ses arguments devant le tribunal administratif, juge d'élections. C'est un tapage médiatique. Je pense que monsieur Hurmic voulait se refaire. Il a créé le buzz en inventant une fraude qui n'existe pas mais également la possibilité de le faire juger par le tribunal judiciaire qui lui a répondu 'Vous vous êtes trompé d'adresse, allez donc voir ailleurs'. "

Lundi, lors de l’audience, l’avocat de Pierre Hurmic, Me Pierre Fribourg, avait évoqué « un trouble illicite » au sujet de ces mails, estimant que Nicolas Florian confondait « sa qualité de maire à celle de candidat. » Ce mardi, le conseil du candidat écologiste ajoute : " On ne nous dit pas qu'il y a fraude ou qu'il n'y a pas fraude, on nous dit 'C'est trop tôt avant, c'est trop tard après'. Du coup on va attendre que l'élection se fasse et on verra après. Ce n'est pas perdu. Cette décision ne nous déboute pas, elle ne dit pas qu'on a tort, elle dit 'Ce n'est pas à moi d'apprécier ce contentieux.'"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu