Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Municipales à Bordeaux : le juge se déclare incompétent dans le litige entre Pierre Hurmic et Nicolas Florian

Par

Saisi par le clan Hurmic au sujet de mails envoyés aux Bordelais, le juge des référés a décidé ce mardi de ne pas se prononcer sur le fond de l’affaire. Si besoin, les deux parties pourront s’expliquer devant le tribunal administratif après les élections.

Pierre Hurmic et Nicolas Florian s'expliqueront peut-être. Mais devant le tribunal administratif. Pierre Hurmic et Nicolas Florian s'expliqueront peut-être. Mais devant le tribunal administratif.
Pierre Hurmic et Nicolas Florian s'expliqueront peut-être. Mais devant le tribunal administratif. © Radio France - France Bleu Gironde

Vendredi dernier, le candidat écologiste avait assigné en référé le maire, lui reprochant un « mélange des genres » dans l’envoi de mails destinés, selon lui, à solliciter des procurations auprès des habitants de Bordeaux.

Publicité
Logo France Bleu

C'est dommage qu'un avocat ignore le droit, c'est regrettable — Me Dufranc, avocat de Nicolas Florian

"Le juge a fait droit à mon argumentation, réagit ce mardi l’avocat du maire, Me Michel Dufranc. C'est dommage qu'un avocat ignore le droit, c'est regrettable. Si monsieur Hurmic est battu aux élections, il aura la possibilité de faire valoir ses arguments devant le tribunal administratif, juge d'élections. C'est un tapage médiatique. Je pense que monsieur Hurmic voulait se refaire. Il a créé le buzz en inventant une fraude qui n'existe pas mais également la possibilité de le faire juger par le tribunal judiciaire qui lui a répondu 'Vous vous êtes trompé d'adresse, allez donc voir ailleurs'. "

Lundi, lors de l’audience, l’avocat de Pierre Hurmic, Me Pierre Fribourg, avait évoqué « un trouble illicite » au sujet de ces mails, estimant que Nicolas Florian confondait « sa qualité de maire à celle de candidat. » Ce mardi, le conseil du candidat écologiste ajoute : " On ne nous dit pas qu'il y a fraude ou qu'il n'y a pas fraude, on nous dit 'C'est trop tôt avant, c'est trop tard après'. Du coup on va attendre que l'élection se fasse et on verra après. Ce n'est pas perdu. Cette décision ne nous déboute pas, elle ne dit pas qu'on a tort, elle dit 'Ce n'est pas à moi d'apprécier ce contentieux.'"

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu