Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Bordeaux : Nicolas Florian va "prendre un peu plus le costume de candidat"

-
Par , France Bleu Gironde

Le maire de Bordeaux a annoncé, ce jeudi, son entrée en campagne pour les prochaines municipales. Une décision précipitée par un sondage paru ce mercredi et qui le place en tête des intentions de vote.

Nicolas Florian, le maire de Bordeaux.
Nicolas Florian, le maire de Bordeaux. © Radio France

Bordeaux, France

Nicolas Florian, le maire de Bordeaux, a annoncé ce jeudi, au détour d'une conférence de presse, qu'il entre en campagne pour les municipales de mars 2020. 

Ce n'est pas une surprise, il avait déjà annoncé sa candidature dès le premier jour de son élection à la mairie de Bordeaux, mais il voulait prendre le temps de s'occuper des dossiers municipaux et entrer beaucoup plus tard dans la campagne. 

"Je sens qu'il y a une attente, j'ai beaucoup de gens autour de moi qui me disent quand est-ce qu'on y va, quand est-ce qu'on fait du porte-à-porte et des réunions Tupperware ?", explique le maire de Bordeaux.

Il a précipité sa décision après la parution d'un sondage Elabe pour le journal la Tribune, ce mercredi. Il prédit un scrutin serré entre Nicolas Florian et la liste de Pierre Hurmic, soutenue par Europe-Ecologie-les-Verts. Le sondage révèle que la liste de Nicolas Florian, soutenue par Les Républicains, est créditée de 31,5% d'intentions de vote. La liste de Pierre Hurmic, elle, reçoit pour l'instant 24,5% des intentions de vote. 

"Je vais rentrer dans l'arène car je m'aperçois qu'un certain nombre de mes concurrents sont déjà en campagne.Je vais aussi prendre un peu plus le costume de candidat tout en gardant celui de maire car il y a encore du boulot", estime Nicolas Florian.

Nicolas Florian, le maire de Bordeaux : "Je vais rentrer dans l'arène"

Choix de la station

France Bleu