Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s’exprimera lundi soir

Municipales à Bordeaux - Philippe Poutou vise le second tour : "On ira jusqu'au bout"

-
Par , France Bleu Gironde

Philippe Poutou pourrait devenir le quatrième voire le troisième homme des élections municipales bordelaises. Il émarge à 12% d’intentions de vote selon le dernier sondage réalisé jeudi 20 février 2020, ce qui le porterait au second tour. Il annonce d'ores et déjà qu'il ira jusqu'au bout.

Philippe Poutou serre la main de son nouveau co-listier, le député LFI Loïc Prud'homme, qui figurera en 65e position.
Philippe Poutou serre la main de son nouveau co-listier, le député LFI Loïc Prud'homme, qui figurera en 65e position. © Radio France - Solène de Larrquier

Les sondages se succèdent à Bordeaux mais ne se ressemblent pas, ou pas totalement. Philippe Poutou, candidat Nouveau Parti Anticapitaliste et La France insoumise aux municipales, y voit ses scores augmenter semaine après semaine. Plusieurs enquêtes le donnent désormais au second tour. La dernière en date, réalisée jeudi 20 février 2020 par l'institut BVA pour Europe 1, lui attribue ainsi 12% d'intentions de votes. Pour rappel, Philippe Poutou avait obtenu 2,51% des voix aux municipales de 2014. 

Voter Poutou, c'est voter Florian." - Vincent Feltesse, ex-président PS de Bordeaux Métropole et ex-candidat aux municipales

Ce score en constante augmentation attire forcément l'attention et les commentaires. Vincent Feltesse, lors d'une interview accordée à Sud Ouest où il revient sur son retrait de la vie politique, annonce qu'il votera Hurmic. L'ancien président PS de Bordeaux Métropole et ex-candidat aux municipales pointe du doigt au passage le candidat du NPA et LFI : "Paradoxalement, voter Poutou, c'est voter Florian, puisqu'il se maintiendra au second tour." Lors d'une conférence de presse vendredi 21 février, Philippe Poutou a rétorqué, piqué à vif : "Monsieur qui a co-géré [la métropole] avec la droite va nous expliquer maintenant que l'on n'a pas le droit de se présenter ? Parce que c'est ça que ça veut dire. Ce que l'on a à défendre, ce que l'on représente ça ne compte pas ?

On ne peut faire d’alliance aujourd’hui avec personne. Ce que l’on défend, on a l’impression que d’être les seuls à le défendre." - Philippe Poutou, candidat NPA-LFI aux municipales de Bordeaux

Reste une question, Philippe Poutou ira-t-il jusqu'au bout s'il dépasse le second tour ou fera-t-il alliance avec Pierre Hurmic, le candidat EELV. Là-dessus, le délégué Ford se veut catégorique : "On ne peut faire d’alliance aujourd’hui avec personne. Ce que l’on défend, on a l’impression que d’être les seuls à le défendre. C’est ça la démocratie : les autres candidats ont leurs propres idées, leur propre programme et puis leurs propre amis à défendre. Nous on pense que l’on est dans une autre catégorie, donc oui, on est légitimes et tout justifie le fait que l’on aille au bout." 

Le candidat NPA-LFI mise sur la singularité de sa liste : "Aujourd’hui, voilà la liste que l’on a : avec par exemple Antoine Boudinet, manifestant gilet jaune, moi, ouvriers quasiment au chômage, Myriam Eckert, auteure précaire... Elle est différente de toutes les autres listes donc on pense que l’on a évidemment toute notre place", et il mise aussi sur son programme notamment axé sur une "écologie radicale." Sa conférence de presse portait d'ailleurs sur la présentation de ce programme dont les point phares sont : les transports en commun publics et gratuits pour tous, prendre un arrêté municipal anti-pesticides, interdire aux paquebots d'accoster à Bordeaux, le retrait du plastique dans les cantines ou encore le développement du vélo et des transports dans les quartiers périphériques.

Loïc Prud'homme rejoint la liste de Philippe Poutou

Ce vendredi 20 février, Loïc Prud'homme a par ailleurs annoncé sur France Bleu Gironde qu'il rejoignait la liste de Philippe Poutou. Le député la France Insoumise y tiendra avant tout un rôle symbolique puisqu'il prend la 65e position de cette liste. Leur point d'accord : l'écologie radicale, justement, dont Loïc Prud'homme a détaillé quelques points. 

Les candidats déclarés à Bordeaux

  • Nicolas Florian, maire sortant Les Républicains
  • Pierre Hurmic, écologiste EELV
  • Thomas Cazenave, LREM
  • Bruno Paluteau, Rassemblement National
  • Philippe Poutou, NPA avec soutien de la France Insoumise
  • Fanny Quandalle, Lutte Ouvrière
  • Gilles Garçon, UPR
  • Pascal Jarty, sans étiquette
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu