Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s’exprimera lundi soir

Municipales à Bordeaux : Vincent Feltesse veut une ville d'excellence environnementale mais aussi sociale

-
Par , France Bleu Gironde

Alors que la campagne des municipales à Bordeaux s'est beaucoup focalisée sur les questions d'écologie, de logement ou de mobilité, le candidat de la liste citoyenne Bordeaux Métropole des Quartiers se place sur le terrain des inégalités sociales.

Vincent Feltesse et Margaux Gars ont détaillé leurs propositions sociales.
Vincent Feltesse et Margaux Gars ont détaillé leurs propositions sociales. © Radio France - Yves Maugue

Le moment est plutôt bien choisi. Alors que les défilés se succèdent à Bordeaux comme dans toute la France pour lutter conrtre la réforme des retraites, Vincent Feltesse replace la question sociale au cœur de la campagne des municipales (scrutin les 15 et 22 mars 2020). "Nous sommes dans la mouvance du Pacte écologique et social défendu par Laurent Berger de la CFDT, Véronique Fayet du Secours Catholique ou Nicolas Hulot, explique le candidat ex-PS. Nous avons beaucoup parlé de la transition écologique. Nous devons marcher sur nos deux jambes".

Et Vincent Feltesse d'égrener des chiffres marquants. Bordeaux compte 17% d'habitants, 35 000 personnes, vivant sous le seuil de pauvreté. La ville compte 30 000 chômeurs, 10 000 de plus qu'il y a dix ans. Ma métropole compte plus de 60 000 personnes handicapés, soir un habitant sur douze. Le candidat de la liste citoyenne Bordeaux Métropole des Quartiers souligne également les inégalités géographiques. Il y a 30% de logement sociaux sur le quartier Bordeaux Maritime contre seulement 2% sur le quartier Nansouty-Saint-Genès. 

Un label d'excellence sociale pour les entreprises

Une fois le constat effectué, Vincent Feltesse annonce que s'il est élu, sa première adjointe sera en charge des questions sociales. Autour de lui, ses soutiens se chargent alors de lister les propositions. Margaux Gars affirme qu'il faut permettre aux personnes en grande précarité de se loger. L'idée est d'utiliser des logements au coeur de la ville et de les louer au profit des précaires. "Le Diaconat gère ainsi déjà une centaine de logements, détaille-t-elle. Et ça fonctionne très bien". Benoît Meyer propose de créer une agence chargée du suivi des 7000 personnes actuellement en situation de chômage de très longue durée (plus de deux ans). "Il faut faire de Bordeaux un territoire d'excellence sociale, annonce-t-il. Nous créerons d'ailleurs un label pour les entreprises". Sur la question du handicap, Marc Langlois veut pour sa part "mobiliser les entreprises. Il faut les accompagner, qu'elles prennent conscience que les personnes touchées par un handicap ont une motivation extrême". Enfin, sur l'éducation Jean-François Boulagnon veut favoriser l'égalité des chances. "Il faut davantage de places de crèche pour les enfants défavorisés, affirme-t-il. Et il faut améliorer la qualité pédagogique des crèches. On est à la ramasse alors qu'il existe plein d'innovations en France". 

Pour Vincent Feltesse, "tout le monde vise l'excellence environnementale, il faut aussi viser l'excellence sociale. Le maire doit être un agrégateur, faire travailler les gens ensemble. Si l'on se cache derrière les seules compétences de la ville en disant la sécurité ce n'est pas moi, la santé ce n'est pas moi, il ne faut pas être maire".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu