Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Bourg-sur-Gironde : quand le maire affronte son premier adjoint

-
Par , France Bleu Gironde
Bourg sur Gironde, Bourg, France

Il y aura une triangulaire dimanche 28 juin dans cette commune du Cubzaguais où les deux candidats arrivés en tête sont le maire sortant et celui qui était encore son premier adjoint il y a six mois.

Rififi au bord de l'estuaire de la Gironde.
Rififi au bord de l'estuaire de la Gironde. © Maxppp - Maxppp

Les 2230 habitants ont dû y perdre leur latin. En octobre dernier, l'équipe de Pierre Joly, élu en 2014, démarre la préparation de la campagne électorale en vue d'un second mandat. Mais très vite des dissensions apparaissent. 

"Il nous échappait un petit peu, rapporte celui qui était son premier adjoint, on était en manque d'informations. Il fallait les quémander."

Rupture de confiance et sentiment de trahison

Le 7 janvier, Jean-Marc Isidore convoque donc les huit autres colistiers pour dire au maire qu'il ne peut plus continuer. Pierre Joly demande alors un tour de table. Ils sont huit à exprimer leur souhait de ne plus travailler avec lui. Et décident de construire une autre liste pour les municipales. 

Rupture de confiance et divorce après cinq ans de travail en commun pour les uns, sentiment de trahison et d'isolement pour le maire qui évoque les "ambitions personnelles" de son adversaire. Et voilà Bourg, où tout le monde connaît tout le monde, qui se transforme en Clochemerle. 

Climat de suspicion, ambiance tendue sur fond de crise sanitaire. Pierre Joly, qui est arrivé en tête, 45,70% contre 39,49%, mais avec seulement 39 voix d'avance sur son ancien collaborateur, avoue qu'il a hâte que la parenthèse de referme. Et que les électeurs mettent fin à cette situation ubuesque.

Résultats du 1er tour à Bourg 

  • Pierre Joly : 45,70%
  • Jean-Marc Isidore : 39,49%
  • Bertrand Abiven : 14,81%
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu