Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Municipales à Bourgoin-Jallieu : Joseph Benedetto, candidat éliminé, appelle à voter pour le maire sortant

-
Par , France Bleu Isère

Joseph Benedetto avait recueilli 3,51% mi-mars. Il appelle à un report de ses voix sur la candidature du maire sortant, Vincent Chriqui, en tête au soir du premier tour avec 210 voix d'avance sur le candidat de la gauche, Damien Perrard. Le troisième candidat encore en lice est Jean-Claude Pardal.

Joseph Benedetto.
Joseph Benedetto. © Radio France - Céline Loizeau

Son score du premier tour l'avait déçu (3,51% soit 188 voix), Joseph Benedetto, référent d'Agir la droite constructive en Isère, l'expliquait par une faible participation (32.58%) en raison de la situation sanitaire. Surtout, ce score ne lui permettait pas de se maintenir, ni de fusionner avec une autre liste.

Ce dimanche, à une semaine du second tour qui verra s'affronter Vincent Chriqui, le maire LR sortant (34,49% soit 1848 voix), Damien Perrard pour la gauche (30,57% soit 1638 voix) et Jean-Claude Pardal, à la tête d'une liste de la société civile avec le soutien de LREM et du Parti radical (21,78% soit 1167 voix), il fait savoir qu'il "souhaite apporter son soutien et son report de voix" à Vincent Chriqui. Ce dernier comptait 210 voix d'avance sur Damien Perrard.

Décision "après analyse des programmes et des compétences" des trois listes encore en lice

Cette décision, Joseph Benedetto dit l'avoir prise "après avoir analysé chaque programme et projets des trois candidats et les compétences des différentes listes". En raison du contexte sanitaire et économique que l'on rencontre, selon lui, il est "souhaitable que notre commune laisse la possibilité au maire sortant de capitaliser sur les six premières années de mandat en validant de nouvelles actions."

Joseph Benedetto, comme Jean-Claude Pardal d'ailleurs, figurait en 2014 sur la liste du maire sortant. En 2016, après s'être abstenu sur une délibération autour de la taxe foncière, sa délégation à l'embellissement et aux espaces verts lui est retirée, mais il était resté dans la majorité. 

Avant le premier tour, il confiait que cet épisode et le reste du mandat lui permettaient de dire que lui et le maire n'ont finalement pas la même façon d'imaginer la ville. Tout en précisant, toujours en janvier 2020, que sa candidature n'était pas contre "contre le maire". Un maire "qui n'a pas été très fédérateur non plus, ne rentre pas forcément non plus dans le cadre de mes convictions."

Les résultats de l'élection municipale à Bourgoin-Jallieu

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu