Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Bourgoin-Jallieu : la campagne s'organise à distance

-
Par , France Bleu Isère

Le second tour des élections municipales se tiendra le 28 juin et dans ce contexte de crise sanitaire, les candidats encore en lice dans environ 5.000 communes vont devoir mener une campagne en restant à distance des électeurs. C'est le cas notamment à Bourgoin-Jallieu.

La mairie de Bourgoin-Jallieu
La mairie de Bourgoin-Jallieu © Radio France - Céline Loizeau

La campagne pour les élections municipales a pu reprendre dès le 2 juin dernier dans les quelques 5.000 communes qui n'ont pas élu leur maire au premier tour, mi-mars. Le second tour du scrutin aura lieu le 28 juin, dans un contexte de crise sanitaire et des conditions très inhabituelles puisque les candidats vont devoir mener une campagne sans aller à la rencontre des électeurs, sans meeting et sans porte-à-porte. À la place, ils misent beaucoup sur une campagne numérique. C'est le cas notamment à Bourgoin-Jallieu.

REPORTAGE : comment s'organise la campagne des élections municipales à Bourgoin-Jallieu en pleine crise sanitaire ?

Une campagne numérique 

"C'est quelque chose dont on a pas forcément l'habitude dans les campagnes électorales mais il faut réussir à se réinventer. Nous allons faire des Facebook live, des tchats et des vidéos qui seront diffusées sur les réseaux sociaux. L'objectif est de toucher un maximum de personnes", explique Damien Perrard, le candidat à la tête de la liste de l'union de la gauche. 

Damien Perrard, candidat de la gauche à Bourgoin-Jallieu.
Damien Perrard, candidat de la gauche à Bourgoin-Jallieu. © Radio France - Benjamin Bourgine

Même adaptation du côté de Jean-Claude Pardal, le candidat soutenu par LREM. "On a lancé une campagne innovante avec un site participatif, on organise des Facebook live et une visioconférence sera bientôt réalisée avec les commerçants", explique l'ancien adjoint au maire sortant. 

Vincent Chriqui, maire sortant (LR) à Bourgoin-Jallieu, continue, lui, à se rendre sur les marchés pour rencontrer les électeurs : "Evidemment, je mets un masque ou une visière et je reste à distance mais on peut toujours continuer à discuter", dit-il. Mais sans les modes traditionnels de campagne comme le porte-à-porte ou les réunions publiques, il passe lui aussi beaucoup par internet. "On organise des Facebook live et des réunions en visioconférence à travers Zoom où chacun voit les autres, peut parler et poser directement ses questions au candidat, c'est un peu comme si on était tous dans la même pièce", détaille Vincent Chriqui. 

Comment toucher tous les électeurs ?

Mais en faisant campagne sur internet, comment être sûr de s'adresser à tous les électeurs et notamment à ceux qui ne sont pas présents sur les réseaux sociaux ? Tout simplement en retournant sur le terrain, dit Jean-Claude Pardal. "On est très souvent sur le terrain, en petits groupes. On a par exemple lancé les "vélocipales". Il s'agit d'une déambulation dans la ville avec des vélos et avec les affiches de campagne à l'arrière. On s'arrête dès que quelqu'un nous interpelle et on discute avec les Berjalliens", raconte le candidat soutenu par LREM. 

Jean-Claude Pardal, candidat LREM à Bourgoin-Jallieu, fait campagne sur un vélo.
Jean-Claude Pardal, candidat LREM à Bourgoin-Jallieu, fait campagne sur un vélo. - Jean-Claude Pardal.

D'autres reviennent aux vieilles techniques de campagne. "On va distribuer des documents dans les boîtes aux lettres et essayer d'aller à la rencontre des électeurs en respectant les règles sanitaires et la distanciation sociale. Il faut aussi essayer de revenir à d'autres formes d'actions qu'on avait dans les campagnes électorales précédentes comme les courriers ou le"phoning"", développe le candidat de gauche Damien Perrard.

Le défi de l'abstention 

L'autre défi de cette campagne très particulière est de réussir à convaincre les électeurs de se rendre aux urnes. La crainte du virus avait déjà conduit à une abstention record lors du premier tour (plus de 50%) alors le gouvernement veut faciliter le recours aux procurations pour inciter les électeurs à voter. 

"L'abstention est le plus gros problème de ce deuxième tour", s'inquiète Jean-Claude Pardal qui s'était déjà positionné pour un report du scrutin. "Il y a toujours une crainte de la part de la population mais nous sommes moins en difficulté que la veille du premier tour, il y a moins de cas de coronavirus aujourd'hui. Cela dit, on incite vraiment les habitants à faire procuration", assure Damien Perrard. 

De son côté, Vincent Chriqui, le maire sortant de Bourgoin-Jallieu mise sur la sécurité : "On va avoir _des bureaux de vote très sécurisés_, on adaptera les locaux, les sens de circulation, il y aura du gel hydroalcoolique, des masques et il faudra emmener son propre stylo".

Où suivre à distance les candidats de Bourgoin-Jallieu ?

Pour rappel, Vincent Chriqui était arrivé en tête du premier tour mi-mars avec 34,5% des voix, suivi par Damien Perrard à la tête de la liste de l'union de la gauche qui a récolté 30,6% des votes. Jean-Claude Pardal soutenu par LREM a fini troisième du premier tour avec 21.8% des voix.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess