Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Chambéry : LREM choisit finalement Christian Saint-André

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Fin du suspens à Chambéry, la décision officielle de la Commission nationale d’investiture de la République en Marche est tombée mercredi soir. LA CNI apporte son soutien à Christian Saint-André et sa liste Chambéry Ensemble, pour les élections municipales de mars prochain.

Christian Saint-André
Christian Saint-André - page Facebook Chambéry Ensemble

A Chambéry, c'est  donc la liste du candidat Christian Saint-André qui reçoit l'investiture de la République en Marche. La décision a été prise ce mercredi soir par la commission nationale d'investiture (CNI).

S'il y a bien une ville qui a donné du mal à la CNI de La République en Marche pour ces élections muncipales de mars 2020, c'est Chambéry. Depuis des mois, on attendait le choix du parti présidentiel. 

Thierry Repentin, ancien ministre PS, finalement écarté

Ce sera donc Christian Saint-André. Un choix logique sur le papier. L'avocat Chambérien est un Marcheur de la première heure, soutenu par les instances LREM locales en Savoie. Cependant, cette décision du parti présidentiel n'allait pas de soi. En effet, depuis des semaines, c'est le nom de Thierry Repentin qui revenait souvent et qui séduisait beaucoup de membres de LREM au niveau national, et dans l'entourage du gouvernement également.

Thierry Repentin avait notamment pour lui son long CV : ancien ministre (socialiste), conseiller départemental et conseiller régional, ancien adjoint au maire PS de Chambéry Louis Besson, il occupe aujourd'hui plusieurs fonctions nationales, dont la présidence de la Commission SRU chargée de faire respecter les quotas de logements sociaux. Il est également président des sociétés Autoroutes et Tunnel du Mont-Blanc (ATMB) et Société française du tunnel routier du Fréjus (SFTRF) et enfin président du Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique.

Aujourd'hui il n'est plus "encarté" au parti socialiste depuis plus de deux ans. En mai 2019, Thierry Repentin avait appelé à voter pour la liste LREM-MoDem aux Européennes.

Christian Saint-André, "marcheur" des débuts

Malgré tout, c'est bien le "marcheur" des débuts qui a été choisi. Christian Saint-André devient ainsi un candidat avec encore plus de poids politique dans la campagne des municipales à Chambéry. Christian de Saint André mène la liste  "Chambéry Ensemble, capital(e) pour l’avenir",  qui met en avant l'engagement citoyen et l’écologie . 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess