Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

RÉÉCOUTER - Municipales à Colomiers : débat en public entre quatre candidats sur France Bleu Occitanie

- Mis à jour le -
Par , , France Bleu Occitanie

France Bleu Occitanie continue ses débats des municipales, en direct et en public. Ce mardi 11 février, rendez-vous à Colomiers, la 2e ville de Haute-Garonne avec quatre candidats.

Le débat de France Bleu Occitanie se déroule au restaurant La Parisienne, dans le quartier du Val d'Aran, de 19h à 20h30 ce mardi.
Le débat de France Bleu Occitanie se déroule au restaurant La Parisienne, dans le quartier du Val d'Aran, de 19h à 20h30 ce mardi. © Radio France - Clémence Fulleda - Photos de campagne

Après Toulouse, Albi, Castres ou encore Auch, France Bleu Occitanie organisait un débat à Colomiers ce mardi 11 février, en vue des municipales. Quatre candidats étaient présents pour débattre en direct et en public au restaurant La Parisienne, dans le quartier du Val d'Aran, pendant une heure et demie.

  • Karine Traval-Michelet, maire socialiste sortante, qui mène la liste "Esprit Colomiers", composée pour moitié de membres du PS, EELV et PC et pour moitié de membres de la société civile   
  • Damien Laborde, membre du parti Agir, soutenu par Les Républicains, investi par la République en marche, mène la liste "Osons une autre histoire"
  • Patrick Jimena, écologiste sans étiquette , avec la liste "Vivre mieux ensemble à Colomiers"
  • Eric Kaczmarek, sans étiquette, conduit la liste "Réconcilions Colomiers"  

RÉÉCOUTEZ LE DÉBAT : 

Débat des municipales à Colomiers.

Différents thèmes ont été abordés dans ce débat. D'abord l'urbanisme et les questions de logements, d'espaces verts. Puis les transports, avec l'arrivée prochaine de la 3e ligne de métro, suivis de la sécurité. L’enjeu politique de cette élection dans une ville tenue par les socialistes depuis près de 80 ans sera également évoqué.

L'urbanisme et l'écologie

Colomiers, ville-dortoir et bétonnée ? La maire sortante "comprend le sentiment" de ces habitants mais elle ne partage pas le constat fait par des Columérins rencontrés par France Bleu Occitanie. Selon Karine Traval-Michelet, "on ne peut pas vouloir les emplois, liés notamment à l'aéronautique, et le formidable développement de notre ville, sans vouloir les habitants et les logements qui vont avec". Elle souhaite "poursuivre la rénovation urbaine des quartiers les plus anciens".

Pour sortir du tout-béton, Damien Laborde (Agir-LR-LREM) veut planter 40.000 arbres en 10 ans, "soit un arbre pour un habitant". Eric Kaczmarek (SE) souhaite de son côté ralentir toute nouvelle construction, à part celle d'un nouveau parc au plein centre de Colomiers, "à l'emplacement de l'actuel marché de plein-vent". Patrick Jimena (écologiste sans étiquette), déplore enfin "le manque d'anticipation" à Colomiers. Il veut mettre en place "un conseil citoyen" qui validera "toutes les décisions de la mairie" sur "des critères environnementaux"

Les transports

Pendant ce débat, Benoît Lanusse de l'association "Rallumons l'Étoile" a pu interpeller les candidats sur le projet de RER toulousain qu'il défend. Tous étaient d'accord pour signer le manifeste du collectif. Selon Damien Laborde, ce projet permettrait "de doubler les voies entre Auch et Toulouse et d'augmenter les horaires". Karine Traval-Michelet rappelle qu'elle a encore demandé la semaine dernière à Tisseo des complémentarités avec la SNCF et la Région. Eric Kaczmarek défend lui aussi une tarification unique entre les TER et Tisseo. "Mais ce n'est pas suffisant !" pour Patrick Jimena... Selon lui, "des prévisions de démographes montrent que la population va doubler dans notre région". Il pense qu'il y aura toujours des bouchons sur la rocade et qu'il faut donc plus de parking relais.

La sécurité

Damien Laborde veut doubler les effectifs de police municipale et atteindre les 40 agents. Le candidat Agir-LR-LREM souhaite que ses forces de l'ordre puissent ainsi travailler "7 jours/7, 24h/24". Et il ne manque pas d'idées sur ce volet sécuritaire puisqu'il souhaite également installer plus de caméras de vidéo-protection et doubler la capacité de la fourrière. "Il ne faut pas éxagérer" selon Eric Kaczmarek, "Colomiers ce n'est pas Chicago !". Le candidat sans-étiquette ne veut pas plus de policiers municipaux puisqu'il existe déjà un service de tranquillité publique, qu'il souhaite d'ailleurs former aux missions de police municipale pour les fondre dans ses effectifs.

Patrick Jimena défend lui l'idée d'une police de proximité "loin de la matraque et proche des gens". L'écologiste sans-étiquette souhaite créer 20 postes de policiers municipaux "dans cinq mini-commissariat de quartiers". Enfin, la maire sortante et candidate à sa réélection, veut créer "une brigade urbaine de l'environnement pour traiter les incivilités du quotidien". Karine Traval-Michelet (PS-EELV) espère ainsi soulager la police municipale dont elle veut également augmenter les effectifs.

Dix débats jusqu'aux élections

France Bleu Occitanie organise pas moins de dix débats avant le 1er tour des élections municipales, le 15 mars. Il reste encore quatre débats à venir : 

  • 18 février : Pamiers
  • 25 février : Montauban
  • 3 mars : Rodez
  • 10 mars : Saint-Gaudens 
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu