Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Coulounieix-Chamiers : un duel entre Vincent Belloteau et Thierry Cipierre au second tour

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord

Le candidat divers gauche, soutenu par le maire sortant, affrontera l'élu centriste de Périgueux, qui a rallié le candidat divers droite.

Les quatre candidats du premier tour étaient qualifiés
Les quatre candidats du premier tour étaient qualifiés © Maxppp - Maxppp

Le second tour des élections municipales approche. Après une période de latence due à l'épidémie de coronavirus, les électeurs de Coulounieix-Chamiers sont rappelés aux urnes le 28 juin. Les quatre candidats du premier tour étaient qualifiés mais c'est un duel gauche/centre-droit qui se profile. 

Des alliances pour un match serré

Arrivé en tête au premier tour avec 33% des suffrages, Vincent Belloteau fera désormais liste commune avec Mireille Bordes. La candidate socialiste avait cumulé un peu moins de 16% des voix et est arrivé en dernière position en mars dernier.

C'est Yves Schrike qui se positionnait devant elle. Après plusieurs semaines de négociations depuis le déconfinement, le candidat divers droite se range finalement derrière Thierry Cipierre. L'élu centriste talonnait Vincent Belloteau de 54 voix au premier tour. 

Un match serré se joue donc à Coulounieix Chamiers. Qui de Vincent Belloteau, soutenu par Jean-Pierre Roussarie le maire sortant, ou de Thierry Cipierre, conseiller municipal à Périgueux, obtiendra la majorité des suffrages dans 3 semaines ? Aux électeurs, qui voteront, de décider. Faut-il encore qu'ils se rendent aux urnes : au premier tour, en partie à cause du coronavirus, l'abstention avait dépassé les 55% dans la commune. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu