Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s’exprimera lundi soir

Municipales à Dax : Elisabeth Bonjean annonce sa candidature

-
Par , France Bleu Gascogne

Elisabeth Bonjean est candidate pour l'élection municipales 2020. Ce jeudi, l'actuelle maire de Dax a invité la presse dans un café du centre ville de la cité thermale pour se déclarer candidate à sa succession.

Elisabeth Bonjean, l'actuelle maire de Dax, est candidate à sa succession. "J'ai encore des choses à faire avec les Dacquois et les Dacquoises"
Elisabeth Bonjean, l'actuelle maire de Dax, est candidate à sa succession. "J'ai encore des choses à faire avec les Dacquois et les Dacquoises" © Radio France - Paul Ferrier

Ce jeudi, à 16 heures, l'actuelle maire de Dax, Elisabeth Bonjean, a invité la presse dans un café du centre ville de la cité thermale pour se déclarer candidate à sa succession. Elisabeth Bonjean est maire socialiste de Dax depuis le 7 novembre 2016. 

Elle avait été élue par le conseil municipal après la démission de Gabriel Bellocq dont elle était la première adjointe. Première femme maire de Dax, cette fois, ce sera la première fois, pour elle, où elle se présentera en tant que tête de liste au suffrage universel direct.  

Interview de candidature d'Elisabeth Bonjean

Dans la continuité de son mandat

Elisabeth Bonjean est arrivée dans ce petit café des rues piétonnes de Dax avec cinq de ses colistiers. "On avait très envie de prendre le thé avec vous", a lancé en préambule aux journalistes la maire de Dax visiblement décontractée. "C'était un secret de polichinelle, je souhaitais tout simplement officialiser ma candidature pour les prochaines élections municipales. J'ai encore de l'énergie et de l'envie. J'ai encore des choses à faire pour les Dacquois et les Dacquoises". Elisabeth Bonjean affiche un large sourire entourée de deux de ses actuels adjoints. Le premier d'entre eux, qui poursuit l'aventure, Stéphane Mauclair. Mais aussi son adjointe au développement durable, Isabelle Rabaud-Favereau. Aux côtés de la maire sortante, se trouvaient aussi trois nouveaux : Florian Guillon, ex directeur adjoint de cabinet d'Elisabeth Bonjean, qui sera le directeur de campagne, Virginie Lafitte, psychologue connue sur Dax pour son engagement associatif et Yves Loumé, qui s'est présenté comme un ancien commerçant dacquois engagé dans l'US Dax. Elisabeth Bonjean présente une liste composée à 50 % d'élus de sa majorité sortante et 50% de nouveaux venus. 

"On est crédible", Elisabeth Bonjean

De gauche à droite : Virginie Lafitte, Florian Guillon, Elisabeth Bonjean, Stéphane Mauclair, Yves Loumé et Isabelle Rabaud-Favereau.  - Radio France
De gauche à droite : Virginie Lafitte, Florian Guillon, Elisabeth Bonjean, Stéphane Mauclair, Yves Loumé et Isabelle Rabaud-Favereau. © Radio France - PF

Une liste de gauche sans étiquette

La maire sortante de Dax se présente cette fois sans étiquette. Contrairement à 2014, lors de sa candidature à la présidence de l'agglomération de Grand Dax où elle était investie par le parti socialiste. Peut-être une forme de maturité, explique celle qui n'a pas renouvelé sa carte au PS il y a un an et demi après avoir été encartée durant près de 24 ans. 

"Pour autant, tout le monde sait que je suis une femme de gauche", tempère Elisabeth Bonjean. Une socialiste ? Elle hésite longuement ... "Je n'ai pas d'étiquette, je ne suis pas une femme d'appareil".  Elisabeth Bonjean a plusieurs fois répété qu'elle et ses colistiers défendront leur bilan qu'elle juge très positif. "Je sais que Dax bouge. J'en veux pour preuve tous les indicateurs qui sont au vert. Que ce soit les indicateurs de l'INSEE ou les indicateurs de développement économique". Quant au programme, il n'est pas encore ficelé et s'appuiera sur la consultation démarrée avec l'association Dax en Commun. Mais Elisabeth Bonjean annonce trois axes majeurs : l'écologie urbaine, la démocratie participative et la proximité. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu