Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Espelette : village musée ?

-
Par , France Bleu Pays Basque

A l'occasion des élections municipales, France Bleu Pays Basque vous propose un tour d'horizon des communes. Aujourd'hui étape à Espelette, commune réputée internationalement pour son piment, et qui attire chaque année des milliers de visiteurs du monde entier.

A Espelette, le nombre d'habitants est stable depuis 10 ans
A Espelette, le nombre d'habitants est stable depuis 10 ans © Radio France - Anthony Michel

En plein hiver, et pendant les vacances scolaires, on croise peu d'Espelettars dans les rues. Et pourtant, comme 2073 habitants étaient comptés par l'INSEE en 2017, soit 7 de moins qu'en 2012. Dans l'ensemble, la population est donc stable, en revanche, le nombre de visiteurs explose, en particulier pendant la période estivale.

Pendant la Fête du Piment par exemple, Espelette réunit énormément de touristes, l'été ils sont entre 10 000 et 15 000 par jour à se balader dans le village.
Pendant la Fête du Piment par exemple, Espelette réunit énormément de touristes, l'été ils sont entre 10 000 et 15 000 par jour à se balader dans le village. © Radio France - Anthony Michel

Un centre-ville musée

Chaque jour pendant l'été, entre 10 000 et 15 000 touristes visitent le village chaque jour, selon des chiffres de la mairie. De quoi prendre le dessus sur la population qui parfois n'a d'autre choix que de fuir le centre-ville, pris d'assaut par les visiteurs.

D'autant que cette affluence estivale complique la vie des habitants, impossible de trouver une place de parking, et pour certaines personnes âgées, il n'est pas bien commode de circuler dans les rues d'Espelette bondées de touristes. 

D'ailleurs la rue principale du village est devenue une rue dédiée aux touristes. Une dizaine de boutiques de jambon, fromage, et alcool local, tous détenus par quelques groupes d'entreprises du Pays Basque qui rachètent petit à petit tous les fonds de commerces du village. Il faut dire que le foncier explose dans ce domaine, il faut compter entre 300 000 et 400 000 euros pour un fond de commerce à Espelette, un sacré budget pour quiconque voulant investir.

L'épicerie

Dernier exemple en date, le SPAR du village qui avait dû fermer il y a deux ans. La mairie s'était battu pour accompagner l'ouverture d'une autre épicerie. Elika a vu le jour juste à côté, sur un bâtiment municipal, et propose une alimentation bio, locale et en vrac. Mais pas forcément adapté à tous les budgets, alors de nombreux habitants continuent de faire leurs courses au supermarché d'Itxassou.

Débat sur France Bleu Pays Basque

Ce mercredi matin entre 8h10 et 8h30, débat entre les deux têtes de liste aux municipales à Espelette :

  • Le maire sortant Jean-Marie Iputcha - "Ezpeleta Beti aintzina - Espelette toujours de l'avant"
  • Yannick Jaureguy - "Eskuz Eskuz - main dans la main" 

Réécoutez le débat entre Jean-Marie Iputcha et Yannick Jaureguy

De g. à d. : Jean-Marie Iputcha et Yannick Jaureguy
De g. à d. : Jean-Marie Iputcha et Yannick Jaureguy © Radio France - Oihana Larzabal
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu