Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Fraisses : trois candidats, dont deux élus sortants de la majorité

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

À un peu plus de deux semaines des municipales, nous continuons notre panorama des communes de la Loire. Aujourd'hui, direction la commune de Fraisses. Avec ses 3 700 habitants, cette ville voisine de Firminy, compte trois candidats pour les prochaines élections.

La mairie de Fraisses dans la Loire
La mairie de Fraisses dans la Loire © Radio France - Margaux Caroff

À Fraisses, le maire sortant Joseph Sotton, 73 ans, ne se représente pas. Depuis 2001, il a été élu trois fois dès le premier tour. Les cartes sont donc complètement rebattues pour les élections de 2020. D'autant que les municipales à Fraisses ne sont pas de tout repos. En fin d'année dernière, une scission au sein de la majorité municipale a débouché à la candidature de deux adjoints. 

Il y a d'abord George Kibler, 71 ans, qui s'estime légitime, puisqu'un vote a eu lieu au sein du conseil et l'a désigné pour être la tête de liste. 

Georges Kibler, 71 ans.  - Radio France
Georges Kibler, 71 ans. © Radio France - MC

Mais pour Christiane Barailler, une autre élue sortante de la majorité également candidate, le vote a été influencé. Elle accuse des proches de Georges Kibler d'avoir manipulé le scrutin en interdisant à certains élus de voter, et en invitant des futurs colistier à le soutenir, alors qu'ils ne faisaient pas partie du conseil municipal."Ce n'est pas possible de dire à des personnes qui ne nous connaissent pas "décidez qui sera votre tête de liste". Donc c'est de là qu'est partie cette scission" déplore-t-elle. 

Christiane Barailler, 63 ans. - Radio France
Christiane Barailler, 63 ans. © Radio France - MC

Christiane Barailler n'a donc pas tenu compte du vote du conseil, qu'elle estime illégitime, et elle s'est présentée pour les élections municipales. Elle bénéficie du soutien de Joseph Sotton, le maire sortant, qui figure en dernière position sur sa liste. 

Le troisième candidat est un élu d'opposition, Christophe Bory, 52 ans. Architecte de profession, il est passé par le parti Génération écologie avant de rejoindre le MoDem. Cependant il n'affiche pas d'étiquette politique pour sa liste, tout comme les deux autres candidats. 

Christophe Bory, 52 ans. - Radio France
Christophe Bory, 52 ans. © Radio France - MC

Sur le programme, les trois candidats se rejoignent sur un thème fort : celui de la sécurité. Dans la petite commune de Fraisses, Christophe Bory déplore des routes trop dangereuses. C'est aussi l'avis de Geroges Kibler, l'élu sortant. Il voudrait aussi lutter contre les incivilités grâce à un agent municipal de sécurité. Enfin, Christiane Barailler, souhaite elle-même instaurer une police de proximité intercommunale, avec les villes voisines. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu