Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Graçay : une liste d'opposition au maire sortant portée par Bébé Charli

-
Par , France Bleu Berry

Alors que se profilent les élections municipales, deux listes se font face à Graçay. L'une est menée par le maire sortant, qui brigue un cinquième mandat. L'autre a été lancée par l'artiste Bébé Charli.

Hotel de ville de Graçay
Hotel de ville de Graçay © Radio France - Gaëlle Fontenit

Il y a bien longtemps que le torchon brûle entre Charly Saubestre, alias Bébé Charli, et l'équipe municipale en place à Graçay. L'artiste, auteur de la chanson humoristique "K.K.O.Q.Q", avait voulu faire de Graçay, il y a quelques années, le village le plus drôle du monde. La plaisanterie n'a pas pris et ce qui devait être une initiative pour faire connaitre Graçay a fait long feu.

On aurait donc pu s'attendre à une guerre ouverte alors que se profilent les municipales. Tandis que le maire sortant, Jean Pierre Charles, a annoncé son intention de briguer un cinquième mandat, Charly Saubestre décide de se lancer également en montant une liste dont il renonce à prendre la tête. 

Mais à l'heure de l'affrontement dans les urnes, la liste proposée par Charly Saubestre et dont il a confié la tête à Pascal Mornet prône l'apaisement. 

"C'est vrai que le personnage de Charly peut être clivant  reconnait Pascal Mornet, qui a pris la tête de cette liste. Mais nous voulons laisser le passé derrière. On est tourné vers l'avenir. Notre liste est sans parti et sans parti pris".

Pascal Mornet, candidat à la mairie de Graçay - Radio France
Pascal Mornet, candidat à la mairie de Graçay © Radio France - Gaëlle Fontenit

Originaire de Nouvelle Calédonie, Pascal Mornet est arrivé à Graçay il y a 9 ans, lorsqu'il a pris sa retraite de l'enseignement national. Depuis, il s'investit dans la ville de la commune et voudrait développer davantage la vitalité économique de Graçay : "Il faut s'appuyer sur la fibre, travailler avec les gens qui ont des projets, les soutenir. On peut aussi développer des sentiers de randonnée, le tourisme équestre et pédestre. Et je voudrais aussi mettre en avant l'écologie".

De son côté, le maire sortant, Jean Pierre Charles, a longuement hésité avant de se lancer dans la bataille : "Jusqu'à il y a encore quelques semaines, j'hésitais. Ce sont les autres qui m'ont convaincu" reconnait-il. Pour ce cinquième mandat, l'élu PCF a une priorité : "Inscrire définitivement Graçay dans les grands enjeux d’aujourd’hui. Enjeux environnementaux, enjeux de l'urbanisme et notamment toute la question de la requalification totale du centre bourg".

Jean-Pierre Charles, maire de Graçay - Radio France
Jean-Pierre Charles, maire de Graçay © Radio France - Gaëlle Fontenit

Jean Pierre Charles tend d'ailleurs au passage la main à l'autre liste : "C'est projet contre projet. J'attends les idées des autres, peut être y en aura t-il d'intéressantes... je ne suis fermé à rien du tout". 

Les élections municipales auront lieu les 15 et 22 mars. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu