Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Gravigny : au bar-tabac Le Marigny, la campagne ne fait pas recette

Pour la première fois depuis plus de vingt ans, les électeurs de Gravigny (Eure) auront le choix entre deux listes le 15 mars prochain pour les élections municipales. France Bleu Normandie suit la campagne dans cette commune de près de 4.000 habitants aux portes d'Évreux.

Les élections municipales de mars prochain semblent loin des préoccupations des clients du Marigny, à Gravigny
Les élections municipales de mars prochain semblent loin des préoccupations des clients du Marigny, à Gravigny © Radio France - Laurent Philippot

Au Marigny, la patronne connaît tout le monde ou presque, appelle les gens par leur prénom et quand ils s'en vont, elle leur lance un"à demain !". Une clientèle d'habitués, le bar-presse-tabac est situé juste en face de la mairie, sur l'avenue Aristide Briand qui voit passer chaque jour des milliers de véhicules.  À moins d'un mois du vote, les électeurs sont loin d'avoir fait leur choix.

Série France Bleu Normandie "C'est mardi, c'est Gravigny" épisode 2 : au Marigny, la campagne ne fait pas recette

Sur l'avenue Aristide Briand et juste en face de la mairie, le Marigny est idéalement placé pour sa clientèle de proximité  - Radio France
Sur l'avenue Aristide Briand et juste en face de la mairie, le Marigny est idéalement placé pour sa clientèle de proximité © Radio France - Laurent Philippot

Des électeurs indécis

"Voter, c'est pas vraiment mon fort" confesse celui qu'on surnomme Phiphi, "mais j'y vais quand même, hein" ajoute-t-il en train de remplir sa grille de loto. Pierre lui est un peu embêté "le maire qui se présente m'intéresse mais il a une personne dans sa liste qui m’intéresse pas" dit-il. Et quand on lui fait remarquer qu'il y a deux listes à Gravigny, ce qui n'était pas arrivé depuis plus de vingt ans, la réponse fuse "oui mais l'autre liste, elle ne me plaît pas trop"

Deux listes, ça va peut-être faire avancer les choses - Pierre

Deux listes divers gauche dont Jacky, 73 ans, ne veut pas entendre parler "je ne préfère pas voter que de voter pour la racaille communiste" s'exclame le septuagénaire "je vote Front National depuis toujours". Son voisin Pierre-Henri, 83 ans, intervient ''non, faut pas dire ça, des gens qui représentent une commune, c'est pas de la racaille". Catherine, Gravignaise pur jus, ne votera pas le 15 mars prochain "je n'ai jamais voté, je ne suis pas inscrite sur les listes, c'est tous les mêmes" explique-t-elle en train de terminer son ballon de rouge. 

Que ça soit l'un ou l'autre, c'est pareil - Catherine

En 2014, seuls 41,1% des électeurs s'étaient déplacés aux urnes pour les municipales à Gravigny. Il n'y avait alors qu'une liste en lice. 

L'ombre de Jean Champion plane toujours

Juste devant la mairie de Gravigny, la place s'appelle place Jean Champion. Et apparemment les plus anciens des  Gravignais et les Gravignaises n'ont pas tourné la page de celui qui a été maire de la commune de 1977 à 1998. Jacky regrette le temps de monsieur Champion. "Dans la commune il y a eu des choses de faites du temps de monsieur Champion" embraie son voisin Pierre-Henri, "notre nouveau maire, je ne suis pas mal avec lui, quand il est sur la place, il passe, il me dit bonjour". Un "nouveau" maire pas si nouveau puisque François Gantier a pris la succession de Jean Champion en cours de mandat, c'était en 1998. L'élu n'a pas encore annoncé qui de ses deux adjoints avait sa préférence. 

Les candidats déclarés à Gravigny

Didier Cretot et ses colistiers - Aucun(e)
Didier Cretot et ses colistiers - Facebook "Gravigny 2020 avec vous"
Émeric Jeanne et ses colistiers - Aucun(e)
Émeric Jeanne et ses colistiers - Facebook "Bien vivre esemble à Gravigny"
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu