Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique
Dossier : Les élections municipales sur France Bleu Isère

Municipales à Grenoble : Matthieu Chamussy se met en mouvement

-
Par , France Bleu Isère

Ancien candidat de la droite grenobloise, Matthieu Chamussy a lancé jeudi soir son projet baptisé « Grenoble 2030 ». Derrière ce nom, il y a bien les prochaines élections municipales, pour lesquelles Matthieu Chamussy ne dit pas encore s’il sera candidat ou non.

Matthieu Chamussy ne dit pas s’il sera ou non candidat à Grenoble en 2020.
Matthieu Chamussy ne dit pas s’il sera ou non candidat à Grenoble en 2020. © Radio France - Antonin Kermen

Grenoble, France

Troisième homme du premier tour de 2014 (avec près 21% des voix), Matthieu Chamussy est sorti de sa réserve jeudi soir à Grenoble. Il a présenté son projet « Grenoble 2030 », dont la visée est bien le mois de mars prochain, pour que ses idées soient représentées, par lui, ou par un(e) autre.

Regard critique sur les candidatures déjà exprimées

À moins de six mois du premier tour (le 15 mars 2020), les principaux candidats à la mairie de la capitale des Alpes sont connus. Et Matthieu Chamussy, qui a quitté Les Républicains en janvier dernier, n’y voit pas ses idées assez représentées : "Il y a un angle mort dans la campagne, celui des finances publiques", comprenez que personne n’en parle selon lui, comme "personne ne parle de rassemblement".

Il lance donc son projet « Grenoble 2030 ». 2030, c’est l’horizon "en 2030, Grenoble c’est une collectivité unique à l’échelle de la métropole, avec des mairies d’arrondissement". Dans cette optique, Matthieu Chamussy se donne 30 jours pour exposer 30 propositions, aux Grenoblois et aussi à des acteurs politiques.

"Je peux très bien être candidat, comme ne pas être candidat"

Car Matthieu Chamussy, n’est pas, pas encore peut être, candidat. "La question se sont les idées et le projet" répète-t-il. Et si ce projet n’est pas incarné par ailleurs ? Et s’il l’est ? "Je peux très bien être candidat comme ne pas être candidat". Matthieu Chamussy laisse planer le doute, mais s’il devait rejoindre un candidat, ce se serait "ni Éric Piolle, ni Alain Carignon" précise Pascal Garcia, un des soutiens de Matthieu Chamussy, également adhérent de La République En Marche.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu