Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Grenoble : Olivier Noblecourt présente les 59 noms de sa liste

-
Par , France Bleu Isère

C'est officiel. On connait désormais l'ensemble des personnalités qui composent la liste d'Olivier Noblecourt pour les élections municipales à Grenoble. La liste "Grenoble, nouvel air" propose 59 noms aux Grenobloises et Grenoblois, avec un certain ancrage à gauche.

Olivier Noblecourt et ses 59 colistiers.
Olivier Noblecourt et ses 59 colistiers. © Radio France - Bastien THOMAS

"Nous voulons reconquérir la confiance des électeurs et bâtir un projet sur la vie quotidienne des gens" explique Olivier Noblecourt devant la presse. Ce samedi, le candidat à la marie de Grenoble a présenté sa liste de 59 noms, composée pour moitié de personnes venues de la société civile et de mouvements politiques. Il avait choisi le parc Paul Mistral, juste derrière l'hôtel de ville, pour convier les médias.

Sans surprise, on retrouve de nombreuses personnalités issues de la gauche républicaine iséroise. David Bousquet et Soizic Loquet-Nael, représentent les jeunes pousses du Parti Socialiste de l'Isère. Gisèle Perez, longtemps adjointe de l'ancien maire socialiste Michel Destot, se positionne à l'avant dernière place, honorifique et symbolique.

Une liste très ancrée à gauche

A la deuxième place, Emmanuelle Legoff se lance dans son premier engagement politique. "Venant d'une grande entreprise, je pense que mes compétences et mes capacités à faire avancer les choses, vont vraiment être des atouts indéniables pour Grenoble". On retrouve l'ancien président de l'université Grenoble Alpes, Patrick Levy, à la troisième place comme nous vous l'avions annoncé. Enfin, Hassen Bouzeghoub, directeur de l'association du quartier Mistral occupe la 5e place.

J'ai été convaincue par ses idées et ces valeurs, mais surtout sa vision pour Grenoble - Emmanuelle Legoff, cadre financière, à propos d'Olivier Noblecourt.

Une liste qui s'ouvre également au centre avec Philippe de Longevialle, ancien patron du Modem en Isère, qui s'est engagé avec Olivier Noblecourt. Adjoint sous le dernier mandat de Michel Destot, il se place à la 31e position. Autre figure du centre, Stéphane Gemmani, est à la 9e place.

Prochain rendez vous de la campagne d'Olivier Noblecourt, jeudi 30 janvier, pour la présentation de son programme. Le candidat accueillera ensuite Najat Vallaud-Belkacem, ancienne ministre de l'Education nationale dont il a été le directeur de cabinet, le mardi 4 février, pour un meeting à l'Institut de géographie alpine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu