Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Joigny : un enjeu social important dans la troisième ville de l'Yonne

-
Par , France Bleu Auxerre

Cette ville de 9.500 habitants à mi-chemin entre Auxerre et Sens est la troisième commune la plus peuplée de l'Yonne. C'est aussi celle qui a le taux de pauvreté le plus élevé des villes de l'Yonne, 29% des adultes y vivent avec moins de 1000 euros par mois (source Insee 2016).

Joigny compte environ 9.500 habitants et le même maire depuis deux mandats. Bernard Moraine n'a pas souhaité se représenter pour ces élections municipales
Joigny compte environ 9.500 habitants et le même maire depuis deux mandats. Bernard Moraine n'a pas souhaité se représenter pour ces élections municipales © Radio France - Renaud Candelier

Nous prenons la direction de Joigny, dernière étape des villes de l'Yonne en vue des municipales. Une commune riche de son patrimoine mais qui connaît le taux de pauvreté le plus élevé des villes de l'Yonne. Une problématique à laquelle le prochain de maire de Joigny devra trouver des réponses.

Le départ des militaires en 2008

Dans le quartier de la Madeleine, Adnan reconnaît que cette statistique est une réalité : "Joigny ça devient une ville de pauvre, de plus en plus. Après le départ de la caserne, les militaires sont partis et le taux de pauvreté a énormément augmenté à Joigny."

"Qu'attendez-vous du prochain maire de Joigny ?" - réponses de Joviniens au micro de Renaud Candelier

Se préoccuper des séniors

Une pauvreté qui touche toutes les couches de la population. Notamment les plus âgés vers qui il faut se tourner estime le candidat Jean-Michel Haudiquet : "nous allons remettre _les réunions de quartiers_. Parce que ces réunions ne servent pas uniquement à critiquer, elles permettent de savoir dans un quartier si une personne âgée à besoin de quelque chose. On se rend compte que par peur de déranger, les personnes âgées restent recluses."

Accompagner vers l'emploi

Le plus jeunes aussi sont concernés par la pauvreté en raison souvent de difficultés à trouver un emploi difficultés liées par exemple aux  démarches administratives. constate le candidat Christophe Delaunay : "à Joigny il y a effectivement un fort taux de pauvreté avec des gens qui souvent n'ont pas eu de formation, n'ont pas un niveau d'études, et ils sont demandeurs d'être aidés pour des CV, des formations. Plusieurs personnes sont venues nous interpeller pour nous signifier qu'ils ne savaient pas faire CV ou utiliser un ordinateur. Nous voyons que la petite antenne de la Madeleine propose du soutien, mais c'est relativement restreint. Il faut vraiment étendre l'offre envers les Joviniens."

Quelles propositions face à la pauvreté et aux difficultés d'accès à l'emploi ? Voici les réponses des candidats à la mairie de Joigny

Augmenter le nombre de formations

L'accompagnement social mais aussi la formation insiste Nicolas Soret. Pour le candidat de la majorité sortante, il faut continuer d'augmenter le nombre de formations : "l'enjeu c'est qu'il y ait des formations qualifiantes, diplômantes et surtout des formations qui permettent d'avoir immédiatement un emploi. Quand on crée un pôle de formation avec un institut de formation des ambulanciers, des aides-soignants, des secrétaires médicales, ce sont précisément des emplois qui recrutent."

Proposer aux entreprises de s'installer

En parallèle, Nicolas Soret estime qu'il faut aussi inciter les entreprises à s'installer : "ce sera possible avec la création de trois nouvelles zones d'activité dans la Communauté de communes du Jovinien, qui sont permises parce que le plan local d'urbanisme intercommunal a été adopté et qu'il est en fonction depuis une semaine." Signe des difficultés d'emploi dans le Jovinien, 42% des actifs qui y résident vont travailler en dehors du bassin d'emploi. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess