Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à La Faute-sur-Mer : l'ancien maire René Marratier et ses colistiers n'obtiennent aucun siège

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu
La Faute-sur-Mer, France

Sa candidature divisait le village de la côte vendéenne. L'ancien maire condamné après la tempête Xynthia pour homicides involontaires n'a pas été élu par les habitants lors du premier tour des élections municipales.

L'ancien maire de La Faute-sur-Maire n'a pas été élu lors du premier tour des élections municipales 2020.
L'ancien maire de La Faute-sur-Maire n'a pas été élu lors du premier tour des élections municipales 2020. © Radio France - Guillaume Gaven

Le candidat soutenu par le maire-sortant, Laurent Huger, et ses collistiers ont tous été élus au premier tour des élections municipales à La Faute-sur-Mer (Vendée) ce dimanche 15 mars 2020, avec un taux de participation de 75%, très élevé par rapport aux autres communes du département. Par ce vote, les habitants ont largement refusé la candidature de René Marratier, l'ancien maire pendant la tempête Xynthia qui a coûté la vie à 29 habitants morts piégés par les eaux dans leur maison dans la nuit du 27 au 28 février 2010. Il avait été condamné à deux ans de prison avec sursis et à l'interdiction d'exercer une fonction publique, notamment pour homicides involontaires. 

Un scrutin plurinominal

En tout, 15 postes de conseillers municipaux étaient à pourvoir. Comme La Faute est une ville de moins de 1.000 habitants, il s'agissait d'un scrutin majoritaire, plurinominal et à deux tours. Les électeurs avaient la possibilité de choisir sur les deux listes quinze noms. Ce sont ceux de la liste de Laurent Huguer qui ont tous obtenu la majorité des suffrages exprimés. Il n'y aura donc pas de second tour.

Lors du premier conseil municipal, les conseillers vont voter pour désigner le maire. Si Laurent Huger obtient la majorité absolue, il deviendra le nouvel édile de La Faute-sur-Mer. "Ça prouve aujourd'hui que les Fautais ont tourné définitivement la page, on n'a pas de colistier de René Marratier ni René Marratier qui soit élu, ça veut dire qu'aujourd'hui, on passe à autre chose", a salué le candidat soutenu par le maire-sortant Patrick Jouin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu