Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à La Roche-sur-Yon : LREM soutient le maire sortant Luc Bouard

-
Par , France Bleu Loire Océan

Luc Bouard, le maire de La Roche-sur-Yon élu en 2014 sous l'étiquette UMP-UDI-Modem, n'aura aucun candidat de la République en marche contre lui pour les élections municipales de mars prochain. Une "marcheuse" était pourtant candidate à l'investiture.

Luc Bouard lundi 16 septembre à La Roche-sur-Yon.
Luc Bouard lundi 16 septembre à La Roche-sur-Yon. © Radio France - Marc Bertrand

La Roche-sur-Yon, France

Le maire de La Roche-sur-Yon peut compter sur le soutien de la République en marche pour les élections municipales de mars 2020. Mercredi soir, le bureau exécutif de LREM a décidé de ne pas désigner de candidat contre Luc Bouard, élu en 2014 sous la bannière UMP-UDI-Modem. Le maire de La Roche a depuis quitté le parti Les Républicains (ex-UMP), c'était en juin dernier au lendemain de la défaite aux élections Européennes. Au même moment, avec 71 autres maires et élus de droite et du centre, il signait dans le JDD une tribune pour soutenir Emmanuel Macron.

Proche de Bruno Le Maire

Luc Bouard  qui a commencé à militer au RPR en 1995, a soutenu Bruno Le Maire lors de la primaire de la droite pour l'élection présidentielle de 2017. Il a ensuite apporté son soutien au candidat désigné François Fillon avant de le lâcher (comme 100 autres élus) suite aux révélations et aux scandales qui entouraient la campagne électorale. Pour le second tour, le maire de La Roche-sur-Yon a ensuite choisi de soutenir Emmanuel Macron et il n'a cessé depuis de montrer des signes de "Macron-compatibilité".

Une candidate à l'investiture

La décision du bureau exécutif de LREM ne fait pas que des heureux à La Roche-sur-Yon, Delphine Berthelot, "une marcheuse historique" avait annoncé sa candidature l'investiture il y a quelques mois. Aujourd'hui, la référente de LREM en Vendée assume, selon Béatrice Saillard le parti a fait "le choix de l'expérience".

Choix de la station

France Bleu