Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à La Rochelle : Olivier Falorni dévoile le nom de ses colistiers

-
Par , France Bleu La Rochelle

Le député Olivier Falorni, candidat à La Rochelle pour les élections municipales de mars prochain, a révélé sa liste. Il a également présenté ses 48 colistiers et les deux remplaçants à la maison de quartier Port Neuf à La Rochelle, ce lundi.

Le député Olivier Falorni est candidat à La Rochelle aux Municipales de mars 2020
Le député Olivier Falorni est candidat à La Rochelle aux Municipales de mars 2020 © Radio France - Sonia Ghobri

La Rochelle, France

Cohérente, compétente et indépendante. C'est ainsi qu'Olivier Falorni décrit sa liste pour les Municipales de mars 2020. Le député de la première circonscription de la Charente-Maritime est candidat à La Rochelle, avec un slogan "le renouveau construisons-le ensemble". Lundi soir, il a donné rendez-vous à ses sympathisants à la maison de quartier Port Neuf pour dévoiler le nom de ses 48 colistiers, et des deux remplaçants. La salle était pleine, plus de 400 personnes ont fait le déplacement. 

Tous les quartiers de la ville sont représentés, cela permettra d'avoir demain ce que les Rochelais attendent : des élus de proximité 

Olivier Falorni a fait monter sur scène ses colistiers. Chacun a enregistré une vidéo pour se présenter dans le quartier où il habite à La Rochelle : Tasdon, Le Petit Marseille, Villeneuve-les-salines, Mireuil, La Genette, Vaugouin ou encore Saint-Eloi. "Le critère qui a prévalu, parce qu'il faut ordonnancer une liste, c'est la représentation des quartiers. J'ai voulu que dans les quinze premiers, il y ait les quinze quartiers de la ville, que dans les quinze suivants il y ait à nouveau les quinze quartiers. Tous les quartiers de la ville sont représentés, cela permettra d'avoir demain ce que les Rochelais attendent : _des élus de proximité, des élus à l'écoute. Pour le coup ça changera parce que pendant six ans, le maire n'a guère été à l'écoute de ses concitoyens_"

Notre liste est tout sauf un mariage blanc de la carpe et du lapin

Ce n'est pas la seule pique lancée contre Jean-François Fountaine, qui souhaite briguer un second mandat à la mairie de La Rochelle. "Notre liste est tout sauf un mariage blanc de la carpe et du lapin". Une allusion au soutien de La République en Marche et du Parti socialiste au maire sortant. Olivier Falorni souligne, insiste : sa liste est indépendant de tout parti politiques. "Je ne suis pas allé quémander le soutien de En Marche tout en allant applaudir debout le discours du premier secrétaire du PS en août dernier et qui a passé son temps à taper sur Emmanuel Macron". Pour le candidat cela apportera un manque de cohérence dans la politique menée à La Rochelle. "Je suis de la génération Casimir, ce que je ne veux surtout pas c'est un 'gloubi-boulga' électoral. Et mettre des marcheurs et des socialistes dans la même bassine je trouve que c'est un gloubi-boulga un peu indigeste".

Le député Olivier Falorni, candidat à la mairie de la Rochelle a dévoilé sa liste pour les élections municipales de mars prochain - Radio France
Le député Olivier Falorni, candidat à la mairie de la Rochelle a dévoilé sa liste pour les élections municipales de mars prochain © Radio France - Sonia Ghobri

Le candidat Falorni se vante d'avoir constitué une liste diverse. Les candidats ont entre 20 et 72 ans, il y a beaucoup de nouveaux visages en politique : il y a des enseignants, commerçants, une aide-soignante, un retraité de la gendarmerie, des chefs d'entreprises ... La numéro 2 de la liste vient de la "société civile". Christine Teisseire, avocate et ancienne bâtonnière du barreau La Rochelle/Rochefort. "J'ai eu l'occasion d'être très attentive à son travail de député parce qu'il a des combats que je soutiens. C'est vrai que lorsqu'il a fait appel à moi j'ai d'abord réfléchi parce que j'ai conscience que c'est un engagement de tous les instants. _Et j'ai accepté parce que je rencontre dans cette liste des gens de tous horizons et qui n'ont pas ce travers d'être justement des politiciens, on arrive avec nos idées et il ne s'agit pas de jouer des coudes_". 

Huit conseillers municipaux de la majorité à La Rochelle rejoignent Olivier Falorni 

Mais parmi les colistiers certains exercent ou ont exercé un mandat politique. Par ailleurs huit conseillers municipaux de la majorité à La Rochelle rallient, sans surprise, Olivier Falorni. Il s'agit de Séverine Aouach-Baverel, Nadège Désir, Samira El Idrissi, Yefri Benzerga, Frédéric Chekroun, Nathalie Garnier, Pierre Malbocs. Patricia Friou est quant à elle remplaçante. Ils ne cachent pas leur proximité avec le député. _"_Olivier Falorni est un ami mais il représente également le renouveau que j'imagine à La Rochelle", explique Nadège Désir.  

Nous ne sommes pas les seuls à ne plus adhérer au projet politique de Jean-François Fountaine. les écologistes au sein de la majorité créent aussi leur propre liste, on comprend qu'il y a un malaise

L'adjointe en charge des centres sociaux à la mairie de La Rochelle dit être déçue de Jean-François Fountaine. "On avait un projet commun et à un moment donné nous n'étions plus sur la même longueur d'onde. Nous ne sommes pas les seuls à ne plus adhérer au projet politique du maire. Les écologistes au sein de la majorité créent aussi leur propre liste, on comprend qu'il y a un malaise". Elle regrette par exemple que la mairie n'ait pas embauché plus de personnels dans les centre sociaux. "Pourtant de nombreuses familles ne parviennent pas à trouver un accueil de loisir pendant les vacances scolaires par exemple. Ma conception de la politique c'est qu'on puisse répondre aux besoins de nos concitoyens alors quand on me dit qu'on a pas d'argent et voilà, j'ai du mal à le comprendre", explique Nadège Désir qui figurait par ailleurs à la dixième place de la liste de Raphaël Gluskgmann aux élections européennes, une liste soutenue par le parti socialiste.

Olivier Falorni dévoilera officiellement son programme le 30 janvier prochain. Le candidat annonce déjà deux mesures : un référendum pour une réouverture partielle du vieux ports (à certains horaires et certains jours) et la gratuité du bus.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu