Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Municipales 2020 : France Bleu Béarn bat la campagne

Municipales à Lescar : les listes de Frédéric Lavigne et Jérôme Mange ne parviennent pas à s'unir

-
Par , France Bleu Béarn

À Lescar, Jérôme Mange, troisième au 1er tour avec 26 %, n'a pas trouvé de terrain d'entente avec Frédéric Lavigne, arrivé deuxième, 27,5 %, derrière Valérie Revel, 46,5 % et soutenue par le maire sortant. Une triangulaire s'annonce donc le 28 juin prochain.

Le second tour des élections municipales aura lieu le 28 juin (illustration)
Le second tour des élections municipales aura lieu le 28 juin (illustration) © Radio France - Alexandre Marchi

À Lescar, au premier tour, les électeurs avaient plébiscité la liste de Valérie Revel (Divers gauche) avec 46,5 % des votes exprimés. Celle de Frédéric Lavigne (Divers droite) avait obtenu 27,5 % et la liste de Jérôme Mange (Divers), 26%. Les regards étaient tournés vers ces deux derniers pour savoir si une fusion des listes était possible ou non.

Une alliance finalement impossible...

Jérôme Mange a réuni ses colistiers ce mardi soir, et il a rencontré Frédéric Lavigne, ce mercredi soir pour lui faire part de sa décision. Jérôme Mange accepte une fusion à condition de ne pas être marqué politiquement et de renouveler les visages de la vie politique, comme il l'a expliqué dans un communiqué : "Nous avons l’intime conviction que le temps est venu de renouveler les visages et les usages de la politique locale en profondeur au-delà des partis politiques et des chapelles idéologiques : c’est la condition sine qua non d’un large rassemblement d’intérêt Lescarien. Nous restons ainsi fidèles à ces valeurs qui sont le socle de notre engagement citoyen."

Ces conditions ne sont pas acceptables pour Frédéric Lavigne qui l'écrit dans un communiqué ce mercredi soir : "Quand on vient soi-disant pour un rassemblement et qu’on propose délibérément l’inacceptable, il ne faut pas s’étonner que cela ne soit pas accepté. M. Mange ne veut visiblement pas de rassemblement vu le nombre de têtes à couper dans la liste "Lescar avec Passion" Rassembler c’est associer des compétences et des idées, ce ne sont pas des condamnations et des têtes à couper. Aux vues des exigences de Monsieur MANGE, nous étions les seuls à vouloir vraiment un rassemblement dans l’intérêt de Lescar..." écrit Frédéric Lavigne.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu