Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales à Lyon : l'écologiste Grégory Doucet (EELV) largement en tête au premier tour

-
Par , France Bleu Isère, France Bleu

L'écologiste Grégory Doucet (EELV, 28,46%) devance largement Etienne Blanc (LR, 17,01%) et Yann Cucherat (LREM, 14,92%) à Lyon dimanche soir au premier tour des élections municipales.

Grégory Doucet, tête de liste EELV à Lyon
Grégory Doucet, tête de liste EELV à Lyon © Maxppp - -

A Lyon, les listes Europe Ecologie-Les Verts de Grégory Doucet arrivent largement en tête du premier tour des municipales avec 28,46 % des voix. Viennent ensuite les listes LR d'Etienne Blanc (17,01 %), les listes LREM soutenues par le maire sortant Gérard Collomb et menées par Yann Cucherat (14,9 2%), les listes LREM dissidentes menées par Georges Képénékian (12,5 %), les listes LFI (10,19 %), les listes PS-PCF (7,01 %), les listes RN (5,42 %), les listes de Denis Broliquier (4,2 %), les listes Lutte ouvrière (0,8 %).

Gérard Collomb reconnaît une "poussée" écologiste

"Une erreur a été commise et il convient de la réparer": le maire sortant de Lyon Gérard Collomb a pris acte dimanche soir de "la poussée" écologiste aux municipales, tout en attribuant le score décevant de son camp aux divisions au sein d'En Marche. "Nous avons analysé les résultats sur la ville de Lyon (...) où il y a incontestablement une poussée des Verts, mais en même temps il y a aussi le fruit de nos divisions: si on ajoute les deux listes de l'ancienne majorité, on s'aperçoit qu'on serait partout en tête", a regretté face à plusieurs médias l'ancien ministre de l'Intérieur.

"Depuis quelque temps on sentait bien qu'il y avait une poussée des Verts" - Gérard Collomb, maire sortant de Lyon

Selon des estimations encore provisoires dimanche soir, l'écologiste Grégory Doucet, un novice en politique, arrive en tête dans la capitale des gaules (avec 28,3% des voix) devant Etienne Blanc (LR, 17,01%) et le candidat de Gérard Collomb, Yann Cucherat (LREM, 14,92%).L'actuel premier adjoint de Collomb, en rupture avec le maire, Georges Képénékian, arrive en quatrième position avec 12,5%. Ce dernier s'est rallié à David Kimelfeld, l'ex-dauphin de Collomb à la métropole devenu son adversaire pour l'élection métropolitaine, dont le premier tour s'est tenu en même temps que les municipales.

Pour ce scrutin inédit à Lyon, aucune estimation globale n'était encore disponible à 23 heures. Interrogé sur d'éventuelles alliances en vue du second tour, à la ville comme à la métropole, le maire a botté en touche, appelant "surtout les électeurs à se tourner" vers ses listes. "Depuis quelque temps on sentait bien qu'il y avait une poussée des Verts avec les problèmes qui étaient au cœur de la campagne électorale: ceux du réchauffement climatique et de la biodiversité. Même si on montrait que d'autres solutions pouvaient être apportées, on voyait bien qu'une partie de la jeunesse avait envie de ce vote vert", a encore analysé Gérard Collomb, avant de conclure : "la division ne paie jamais".

Les résultats dans chaque arrondissement

Choix de la station

À venir dansDanssecondess