Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Municipales à Marseille : la députée LREM Alexandra Louis alerte sur le "danger" du Rassemblement national

-
Par , France Bleu Provence

Sur France Bleu Provence et dans une tribune qu'elle s'apprête à publier, la députée LREM des Bouches-du-Rhône Alexandra Louis lance un appel contre le rassemblement national. Elle demande aux candidats de prendre leurs "responsabilités".

La députée LREM des Bouches-du-Rhône Alexandra Louis
La députée LREM des Bouches-du-Rhône Alexandra Louis © Radio France -

Avant le premier tour elle avait décidé de ne pas faire campagne pour le candidat désigné par son parti, Yvon Berland, à Marseille, elle ne s'est d'ailleurs peu exprimée jusque là, mais à quelques jours du deuxième tour des municipales, la députée Alexandra Louis sort du silence dans une tribune. 

Elle s'inquiète d'une éventuelle victoire du Rassemblement national, notamment dans les 13e et 14e arrondissements (son secteur) où le candidat Stéphane Ravier est arrivé largement en tête au premier tour avec 33,48% des voix. Quatre candidats sont en passe de se maintenir dans ce secteur. Une quadrangulaire qui ne peut être que favorable au candidat du RN. C'est pour cette raison que la députée appelle les candidats à être "responsables"

"À la veille du deuxième tour, il nous faut agir en conscience et chacune et chacun d'entre nous doit prendre ses responsabilités. La première des responsabilités est de ne rien céder à l'extrême droite."

Alexandra Louis ne veut pas parler d'appel au barrage au Rassemblement national, mais de prise de conscience, dit-elle, sur ce qu'est "réellement l'extrême droite". La députée L aRépublique en Marche estime que "l'extrême droite n'est pas le parti de l'anti-système comme il prétend l'être."

"Gagner Marseille en sacrifiant le 13-14 au Rassemblement national serait une victoire à la Pyrrhus et surtout un calcul à très court terme." 

La députée LREM qui par ailleurs ne se positionne pas réellement en faveur d'un ou d'une candidat(e) mais bien contre le Rassemblement national à Marseille.  

"Je me tiendrai aux côtés de tous les candidats qui sont contre le Rassemblement national parce que je ne veux pas que mon secteur reste dans les mains du FN. Je ne suis pas là pour donner des consignes de vote, je suis là pour porter ce que j'ai vu sur le terrain, sur mon secteur : l'extrême droite fait partie du système."

Dans les 15e et 16e arrondissements en revanche, Alexandra Louis dit ouvertement qu'elle apporte son soutien à Samia Ghali, arrivée en tête avec 25,48% devant la candidate du Rassemblement national, Sophie Grech, qui a rassemblé 22,17% des suffrages. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu