Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Marseille : le doyen de la fac de droit, Jean-Philippe Agresti, veut rassembler

-
Par , France Bleu Provence

Invité de France Bleu Provence ce vendredi matin à 7h50, le doyen de la fac de droit d'Aix-Marseille Jean-Philippe Agresti confirme qu'il est candidat aux élections municipales de mars 2020 à Marseille et qu'il espère "le soutien" de LREM.

Jean- Philippe Agresti candidat à la mairie de Marseille
Jean- Philippe Agresti candidat à la mairie de Marseille © Maxppp - David Rossi

Marseille, France

Il est candidat aux municipales à Marseille et il demande "le soutien" et non pas l'investiture de La République en Marche car selon lui _"les Marseillaises et les Marseillais n'ont pas envie de voir planter le drapeau de tel ou tel parti politique. Ils veulent une équipe qui travaille".  _Et quand on l'interroge sur ses motivations à se lancer en politique, lui qui n'a aucun mandat répond : "Ce qui me pousse c'est que je n'attends pas grand chose. Ma vie professionnelle va bien, ma vie personnelle aussi. C'est un moment d'épanouissement. Je veux rendre à ma ville ce qu'elle m'a apporté. Je suis un pur produit de l'ascenseur social républicain." 

"Je veux me poser dans l'action, pour rassembler les Marseillais venus de tous bords, de la société civile, de la gauche à la droite pour une union municipale." 

Tolérance zéro sur la propreté

Jean-Michel Agresti  veut faire de la propreté sa priorité, s'il est élu maire de Marseille. "D'autres villes ont réussi, Marseille doit réussir". Selon lui, c'est la municipalité qui doit agir et non les habitants, car "les habitants des cités ne peuvent pas se substituer aux services publics".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu