Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Municipales à Marseille : "Les listes dirigées par Martine Vassal ont résisté" selon Jean-Claude Gaudin

-
Par , France Bleu Provence

Alors qu'une page va se tourner à Marseille, Jean-Claude Gaudin a commenté dimanche soir les résultats du second tour des municipales et l'avance de la liste de gauche. Il évoque "une nette poussée constatée aussi dans toute la France" et estime que les listes de Martine Vassal ont bien résisté.

Jean-Claude Gaudin sur le point de laisser les clés de l'Hôtel de Ville de Marseille.
Jean-Claude Gaudin sur le point de laisser les clés de l'Hôtel de Ville de Marseille. © Maxppp - Nicolas VALLAURI

Il aurait sans doute voulu quitter le fauteuil qu'il a occupé pendant plus de 25 ans avec la certitude de le laisser dans les mains de la droite, mais Jean-Claude Gaudin doit se faire à l'idée qu'un autre scénario est en train de se dessiner dans sa ville. Le score de la liste du Printemps Marseillais est sans appel et vient changer ses plans : 38,2% des suffrage, 29,8 pour Les Républicains et les listes de Martine Vassal. 

"Ce second tour de scrutin a confirmé la nette poussée à gauche ressentie déjà, à Marseille comme dans toute la France, au mois de mars. Mais il n’a pas permis de dégager de véritable majorité pour désigner clairement mon successeur à la tête de notre ville."

Le maire sortant préfère voir le verre à moitié plein pour éviter sans doute de parler d'un échec. 

"Face à cette avancée d’une gauche qui a enlevé quatre secteurs et qui dispose de 42 élus, les listes dirigées par Martine Vassal ont résisté mieux que l’annonçaient les sondages."

Les Républicains conservent deux secteurs: le 5e, dans les 9e et 10e arrondissements, et le 6e, dans les 11e et 12e arrondissements, et a enlevé celui que le Rassemblement national détenait depuis 2014., le 7e (13e et 14e arrondissements). La victoire remportée par le Général Galtier permet à la droite et au centre de compter ainsi 39 élus au futur conseil municipal contre 42 pour le Printemps Marseillais. Et le maire de Marseille rappelle donc que rien n'est encore fait. 

"Rien n’est toutefois encore joué pour la désignation du futur maire de Marseille par le conseil municipal à la fin de la semaine prochaine. Beaucoup dépendra du choix que feront les 11 élus des listes minoritaires d’hier entre la poursuite du développement de la ville et le repliement vers les errements du passé et le déclin."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu