Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Marseille : Saïd Ahamada attend l'investiture LREM, mais se dit déjà en campagne

-
Par , France Bleu Provence

Les deux candidats officiels pour l'investiture de La République en Marche pour les municipales de mars 2020 à Marseille, Saïd Ahamada, député des Bouches-du-Rhône et Yvon Berland, exprésident de l'université d'Aix-Marseille, commencent à s'impatienter. LREM n'a toujours pas tranché.

Le député de la 7e circonscription des Bouches-du-Rhône Saïd Ahamada au perchoir de l'Assemblée nationale
Le député de la 7e circonscription des Bouches-du-Rhône Saïd Ahamada au perchoir de l'Assemblée nationale © Radio France - David Aussillou

Marseille, France

Le temps passe, les dates des élections municipales approchent et La République en Marche n'a toujours pas désigné son candidat à Marseille. Il n'en manque pas pourtant ! Officiellement ils ne sont que deux, Saïd Ahamada et Yvon Berland, mais d'autres pourraient bien sortir du chapeau. Les deux en lice attendent donc que leur parti prennent une décision. Et l'attente est longue à tel point qu'ils préfèrent déjà se lancer dans la campagne,histoire de ne pas prendre trop de retard. 

Le député des Bouches-du-Rhône Saïd Ahamada ne veut pas avouer son impatience, mais il se dit déjà en campagne. 

"Je suis entré dans cette course à l'investiture avec la certitude que je l'aurais, sinon vous ne pouvez pas avancer. Vous ne pouvez pas convaincre les gens si vous ne vous projetez pas sur 2020 et après."

Pour l'instant La République en Marche ne donne pas de date. Personne ne sait quand les candidats potentiels seront fixés alors ils avancent chacun de leur côté. Et après ? Les deux "officiels" sauront-ils se retrouver, s'unir ? Saïd Ahamada reste assez évasif sur la question. 

"Au delà des personnes, ce qui m'intéresse c'est le projet. Le même type de projet que celui que je propose, c'est à dire une liste progressiste et écologiste qui dépasse les partis. Chacun viendra avec son étiquette."

Quant au rassemblement voulu par Martine Vassal, Saïd Ahamada ne semble pas trop tenté. Pour l'instant en tout cas. 

"On ne peut pas incarner l'alternative avec ceux qui ont géré cette ville depuis des années. Donc dans ce sens, c'est non pour se rassembler avec Les Républicains." 

Choix de la station

France Bleu