Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Politique

Municipales à Marseille : Stéphane Ravier (RN) veut rassembler tous les Marseillais

-
Par , France Bleu Provence

Stéphane Ravier, sénateur des Bouches-du-Rhône et candidat du Rassemblement national aux élections municipales à Marseille, est en campagne. Et pour remporter la ville en mars 2020, il en appelle à tous les Marseillais.

Stéphane Ravier, maire des 13e et 14e arrondissements de Marseille, le 11 janvier 2017
Stéphane Ravier, maire des 13e et 14e arrondissements de Marseille, le 11 janvier 2017 © Maxppp -

Marseille, France

Pour Stéphane Ravier, maire des 13e et 14e arrondissement de Marseille, le Rassemblement national, son parti, est "la première force politique de Marseille". Pourtant, le sondage publié il y a deux semaines donnait plutôt Martine Vassal ou Bruno Gilles vainqueur au premier tour, devant lui. Il serait en tête seulement si les deux candidats déclarés des Républicains maintenaient leurs candidatures.

"Je souhaite une alliance avec tous les Marseillais de bonne volonté et ils sont de plus en plus nombreux aujourd'hui." (Stéphane Ravier)

Depuis qu'il est en campagne, Stéphane Ravier axe son discours sur la sécurité et l'immigration. Il promet, s'il est élu, davantage de sécurité dans les quartiers sensibles, mais aussi devant les écoles où il estime qu'on "entend les kalachnikov crépiter en plein jour".  

"Je mettrai des moyens, je recruterai des policiers municipaux en nombre pour permettre à la police nationale d'avoir plus de possibilités d'actions dans ce domaine." 

Choix de la station

France Bleu