Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Municipales à Maubeuge : les candidats s'affrontent sur l'emploi et le désenclavement de la ville

Par

Ils sont encore 4 à convoiter le fauteuil de maire ce dimanche 28 juin à Maubeuge : le maire sortant UDI, Arnaud Decagny, l'ancien maire PS Rémi Pauvros, le candidat divers droite Jean-Pierre Rombeaut et le celui du Rassemblement National Aymeric Merlaud.

Arnaud Decagny (UDI), Jean-Pierre Rombeaut (DVD), Rémi Pauvros (PS), Aymeric Merlaud (RN) Arnaud Decagny (UDI), Jean-Pierre Rombeaut (DVD), Rémi Pauvros (PS), Aymeric Merlaud (RN)
Arnaud Decagny (UDI), Jean-Pierre Rombeaut (DVD), Rémi Pauvros (PS), Aymeric Merlaud (RN) © Radio France - Stéphane Barbereau

Pendant 30 minutes, les 4 candidats finalistes du second tour des élections municipales à Maubeuge ont débattu, ce mercredi matin, sur France Bleu Nord, de l'emploi (14% de chômage à Maubeuge) et du désenclavement de la ville avec notamment le projet de contournement Nord qui doit être achevé d'ici 2030.

Publicité
Logo France Bleu

Au 1er tour, c'est le maire sortant UDI Arnaud decagny qui était arrivé largement en tête avec 42% des voix devant son prédécesseur et ancien adversaire de 2014, Rémi Pauvros (23%). Deux hommes arrivent derrière, assez distancé : Jean-Pierre Rombeaut, divers droite (15%) et Aymeric Merlaud, Rassemblement National, jusque-là conseiller régional des Pays-de-la-Loire (13%).

loading

Les solutions pour l'emploi 

Jean-Pierre Rombeaut (DVD) dresse un bilan sans concession de l'emploi à Maubeuge :

Dans l'agglomération, c'est la ville qui va le plus mal

liste ses solutions pour le commerce notamment : "on a 70 commerces vides aujourd'hui contre 30 en 2014 donc on est face à un constat d'échec". Le candidat divers droite souhaite racheter des commerces et baisser le loyer par 6. Le candidat RN, Aymeric Merlaud, souhaite, à court terme, agir maintenant.

Je propose de transformer Maubeuge Plage pour installer des paillotes à destination des bars et restaurants cet été.

L'ancien maire socialiste, Rémi Pauvros, veut utiliser tous les leviers fiscaux

Il faut diminuer de 50% la taxe foncière pour les commerçants.

Rémi Pauvros annonce également l'installation prochaine d'une entreprise qu'il a accompagné et qui doit créer, selon lui, 90 emplois. Le maire UDI, Arnaud Decagny livre enfin son bilan : 

On a aidé les commerçants avec des prêts, un programme de fidélité, une marketplace

loading

Le désenclavement : pas assez de trains ?

Les candidats ont également parlé de l'enclavement de la ville, avec le projet routier de contournement Nord et les dessertes en train de la ville reliée directement à Lille, à la Belgique et à Paris. Rémi Pauvros veut surtout se battre sur les dessertes en train : 

La SNCF a abandonné le train Lille-Maubeuge en 1 heure. J'ai connu un maire qui a démissionné pour obtenir ces trains !

"Il y a un vrai combat à mener sur ce dossier, c'est l'avenir réel du désenclavement de notre territoire", ajoute l'ancien maire, ce qui lui vaut une réplique immédiate d'Arnaud Decagny : 

Quand il était maire, on est passé de 9 trains par jour à 5 trains !

Le candidat RN souhaite aussi donner la priorité au train : 

Il faut développer l'offre, revoir le pôle gare avec un karting en face, du jamais-vu en France !

loading

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu